[VIDEO] »On n’est pas des pigeons » fait point sur les prix des roses pendant Saint-Valentin

« A rose by any other name would smell as sweet », disait le poète anglais William Shakespeare. En prologue du jour le plus romantique de l’année, la Saint-Valentin, la citation devrait sonner: « A rose at any other day, would smell as sweet. » Car comme d’habitude le prix des fleurs, et en particulier, des roses rouges, à Saint-Valentin est mitraillé. 

L’émission ‘On n’est pas des pigeons‘, un magazine de consommation qui aide à voir clair dans la jungle marketing sur La Une, recherchait pourquoi le prix des roses explose à Saint-Valentin. L’équipe visitait avec un caméra caché des supermarchés et des fleuristes. Leur conclusion? Le consommateur paie beaucoup plus chez le fleuriste. Marijke Walbers, le président de l’organisation fleuristes belges « KUFB », défend les fleuristes. Vous pouvez suivre le débat à partir du 18ème minute.

 

Source: rtfb.be 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *