Les fleuristes belges : «Nous nous sentons exclus!»

Les mesures prises pour enrayer la propagation du coronavirus nuisent aux fleuristes. L’Union royale des fleuristes de Belgique s’en plaint par la voie de son directeur Koen Van Malderen.

À cause des mesures gouvernementales prises contre le coronavirus, tous les fleuristes belges seront fermés les week-ends. Le spécialiste du commerce de détail Jörg Snoeck craint désormais que « 2020 ne soit l’année des faillites ».

« Nous ne pouvons pas ignorer les circonstances », souligne le directeur de l’URFB, Koen Van Malderen, d’un ton compréhensif, mais il poursuit : « Nous avons toutefois demandé l’autorisation d’ouvrir exceptionnellement ce samedi 14 mars, car nos fleuristes ont déjà fait leurs achats pour le week-end. Après consultation du cabinet du ministre fédéral Alexander De Croo, on nous a donné l’assurance que notre demande avait été transmise à la cellule de crise ».

« Malheureusement, nous n’avons pas encore reçu de réponse. Or, la date limite approche », a déclaré le directeur de l’URFB ce vendredi après-midi.

Avantage pour les supermarchés

« Nos fleuristes relèvent presque tous de la commission paritaire 201, qui est également celle des commerces d’alimentation. Nous nous sentons vraiment exclus du secteur alimentaire ».

« Nous avons également exprimé notre inquiétude concernant le fait que les supermarchés continueront de proposer des fleurs. Les centres de jardinage qui vendent des aliments pour animaux sont également exclus des mesures de fermeture. Il s’agit-là de graves lacunes dans la législation sur lesquelles nous voulons continuer à insister à l’avenir », déclare Koen Van Malderen.

« Prenez des photos de vos fleurs ! »

Les mesures d’indemnisation ne suffisent pas à apaiser le directeur de l’URFB. « Le soutien financier qu’ils nous offrent est une aumône. Nous conseillons donc à chaque fleuriste de prendre des photos des fleurs restant dans son magasin. Cela sera sans doute nécessaire pour récupérer une partie des coûts par la suite ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :