Une tulipe baptisée du nom de l’artiste belge Arne Quinze 

L’artiste Arne Quinze est le premier Belge à avoir une tulipe à son nom. Le 29 avril, la « tulipe Arne Quinze » a été officiellement baptisée au musée international de la tulipe Tulip Experience Amsterdam. Les bulbes sont disponibles dès maintenant, séparément ou dans un mélange de fleurs. 

Arne Quinze est à la fois peintre et sculpteur. En fait, c’est aussi un jardinier dans l’âme et le cœur. Son jardin de fleurs sauvages à Laethem-Saint-Martin, qui compte environ 50 000 fleurs, est une source d’inspiration inépuisable pour ses œuvres d’art.  

Advertising
 

Arne Quinze (midden)

DE LA SEMENCE AU BULBE  

La première semence de la tulipe Arne Quinze a été mise en terre au début des années 2000. Vingt ans plus tard, les premiers bulbes commercialisables sont disponibles.  

À l’automne 2021, ce seront 3 m³ de tulipes Arne Quinze qui auront été plantés, couvrant environ 1 000 m². Après une bonne récolte, ce matériau de plantation donnera environ 5 à 10 000 bulbes vendables, ainsi que du nouveau matériau de plantation pour le maintien de la culture et la propagation de l’espèce. L’année prochaine, après une bonne récolte, environ 1 300 m² de bulbes pourront être plantés. La tulipe a été sélectionnée par les producteurs Leen Van Gauwbergen et Geert Van Acker, qui gèrent un commerce de bulbes à fleurs à Harelbeke.  

Comment êtes-vous entré dans cette histoire, Arne ?  

Arne Quinze : « En fait, il faut remonter loin dans le temps. Mon père était l’un des fondateurs de la réserve naturelle “De Blankaart” à Dixmude. J’ai grandi entre les champs et j’ai toujours été en contact avec la nature. Lorsque nous avons déménagé à Bruxelles, la nature m’a beaucoup manqué. Ce fut le début de ma quête d’une plus grande diversité et d’une nouvelle vie dans la nature. La première chose que j’aie faite lorsque j’ai emménagé à Laethem-Saint-Martin fut de retourner le gazon taillé au millimètre pour semer un premier champ de fleurs. Après cela, j’ai continué à chercher des plantes vivaces. À un moment donné, je suis entré en contact avec Geert Van Acker parce que je cherchais des plantes spécifiques. C’est ainsi qu’est née notre relation. Geert m’a mis en contact avec un tout nouveau monde ». 

Advertising
 

La tulipe d’Arne Quinze aurait pu sortir tout droit d’un tableau.  

RICHE HISTOIRE  

Arne Quinze : « La tulipe est également importante pour moi, car elle est arrivée à Anvers par la route de la soie en provenance de Turquie. Pendant des années, la tulipe a été un produit de luxe, un symbole de richesse et de prospérité. Un bulbe de tulipe coûtait une fortune. Mais ce qui me fascine le plus dans l’histoire de la tulipe, c’est la découverte de cette fleur dans les tableaux de Rubens. Cela m’a fortement ému et c’est ainsi que le monde des tulipes s’est ouvert à moi. La tulipe n’est pas seulement une fleur. Elle a une histoire riche et c’est pourquoi elle ne pouvait pas manquer dans ma collection ».  

Les tulipes dans les tableaux de Rubens m’ont fortement ému et c’est ainsi que le monde des tulipes s’est ouvert à moi ». — Arne Quinze 

La particularité est que chaque tulipe Arne Quinze est différente, avec des flammes dans les tons rouge, orange et jaune.  

TULIPE PERROQUET SPÉCIALE  

Pourquoi avez-vous choisi cette variété particulière ?  

Geert Van Acker : « Lorsque j’ai entendu Arne parler de son jardin, j’ai été conquis. Il était si passionné par la beauté des plantes vivaces et des bulbes. La nature dans sa diversité : la puissance de la jeune feuille fraîche qui se fraie un chemin à travers la terre pour devenir une belle plante, puissante et colorée, avant de se faner en brunissant et d’être absorbée à nouveau par la terre dont elle est issue. Nous avons choisi cette tulipe perroquet sans nom, car elle s’inscrit parfaitement dans l’histoire d’Arne Quinze. La particularité de cette tulipe est que chaque fleur est différente, chaque fois dans des nuances différentes de rouge, d’orange et de jaune ». 

DE FEU ET DE FLAMME 

La tulipe Arne Quinze convient à l’artiste et à ses toiles expressives et puissantes. La tulipe est un tableau en soi. Quinze lui-même la qualifie de tulipe libérée. « Tu vois comme elle est de feu et de flamme ? »  

« Il a fallu plus de vingt ans pour amener cette tulipe spéciale inconnue à ce stade. Pour garantir le droit à l’existence d’une tulipe, l’obtenteur doit multiplier les bulbes jusqu’au moment d’en obtenir 10 000. Deux bulbes deviennent trois et ainsi de suite, année après année ».

Achetez la tulipe Arne Quinze  🌷


Achetez la tulipe Arne Quinze  🌷🌼🌺

Comme le jardin sauvage d’Arne est très convoité, Geert Van Acker et Arne Quinze ont composé un mélange « Secret Garden » comprenant des crocus, des muscaris, des jonquilles, des tulipes, des fritillaires, de l’allium, des iris, des scilles, des camassias et des érémurus. Ce sont des espèces que l’on retrouve également dans le jardin d’Arne. Les premières commencent à fleurir à la mi-février et les dernières fleurissent à la fin du mois de juillet. Achetez le mélange Secret Garden ici.

www.bloembollenshop.com 


Texte et images: Ingrid Allaerts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.