Suivez le fleuriste : Charlies Angels

Sur Instagram, la rédaction de FLEUR trouve toujours de nouveaux fleuristes talentueux à vous présenter. Nous démarrons notre série en Belgique, dans la province du Hainaut, chez Charlies Angels. 

Nom sur Instagram :

Charlies Angels créateur floral

Advertising
 

Nom véritable :

Charlie Delachapelle (24 ans)

Quel magasin de fleurs possède-t-il ?

Charlies Angels | Place Saint-Jean | Chièvres | Belgique

Advertising
 

Depuis combien de temps le magasin de fleurs existe-t-il ? 

« Charlies Angels existe depuis 6 ans. J’ai ouvert mon magasin à l’âge de 18 ans ».

D’où vient le nom Charlies Angels ?

« Je voulais une dénomination sociale dans laquelle mon prénom apparaîtrait. J’ai donc pris une feuille, un crayon et mon téléphone, et j’ai cherché des idées, mais il y en a une qui revenait sans cesse dans ma tête ; Charlie et ses drôles de dames. (une série télévisée et un film mettant en scène trois femmes détectives). Cela collait parfaitement à ma personnalité, mais le nom était un peu trop long. J’ai donc opté pour la version originale anglaise : Charlie’s Angels, avec une légère modification orthographique ».

Quels sont vos hobbies ?

« J’en ai un en particulier et il me prend du temps. C’est une vraie passion pour l’Univers Disney et Disneyland Paris. Quand je suis un peu déprimé ou lorsque j’éprouve le besoin de me déconnecter du magasin, c’est mon échappatoire. Une touche de magie et je suis rebooster pour plusieurs semaines ! »

Quelle est votre musique préférée ? 

« Ma musique préférée ? C’est assez compliqué, mais j’avancerais : I’ll Never Love Again de Lady Gaga pour les sentiments qu’elle dégage ».

Comment décrirez-vous votre style ?

« Je n’ai pas de style particulier. J’aime le changement. Je change donc de style en fonction de mes envies, de mes sources d’inspiration ou des demandes de mes clients ».

Instagram… Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? 

« Pour moi, c’est une nouvelle vitrine, au même titre que Facebook. J’ai grandi avec ces médias. Même si je ne suis pas encore un grand adepte d’Instagram, j’ai encore quelques progrès à faire (rires). C’est une nouvelle façon de se faire connaître des clients, et c’est surtout de la pub gratuite. Mais c’est aussi des sources d’inspiration où l’on peut voir les tendances réelles et non les pseudo-tendances de Pinterest qui n’est pas à la page selon moi ». 

Quels sont vos fleurs préférées ? 

« Les roses avec toutes leurs variétés différentes et les gerberas, mais uniquement les gerberas et germini plus spéciaux, les pomponi, les pasta, les spider, etc ».

Un petit mot sur vos compositions de roses stabilisées. D’ou vous est venu l’idée et qu’en pensent les clients ?  

« J’ai toujours aimé l’idée de réaliser des compositions que les clients peuvent garder longtemps. Les roses stabilisées sont exactement le produit idéal. On peut les sublimer à l’infini et surtout, elles ont un excellent rapport qualité/prix compte tenu de leur longévité ».

« J’ai toujours aimé l’idée de réaliser des compositions que les clients peuvent garder longtemps. Les roses stabilisées sont exactement le produit idéal. On peut les sublimer à l’infini et surtout, elles ont un excellent rapport qualité/prix compte tenu de leur longévité ».

Goodwill est un véritable coup de cœur »

Vous vendez aussi des bougies de Luz et Yankee et des accessoires de Goodwill. Pourquoi exactement ces marques ? 

«  Luz est une marque de qualité. Ses bougies sont top et elles sont adaptées aux fleuristes. J’ai eu un coup de cœur pour Yankee candle. C’est une marque assez connue mais qui pour moi est un réel plaisir dans ses odeurs gourmandes, au même titre que Woodwick qui a des odeurs plus charmantes, les unes que les autres. Le petit plus, c’est la mèche en bois qui crépite. Goodwill est un véritable coup de cœur. Je connais cette marque depuis mon enfance, et elle continue de me surprendre année après année avec des thèmes toujours aussi magiques et qui ne se démodent pas ».

Qu’appréciez-vous le plus dans l’exploitation d’un magasin de fleurs ? 

« Faire naître un sourire sur le visage des clients et leur donner de l’amour grâce à mes compositions ».

Qu’aimez-vous le moins dans l’exploitation d’un magasin de fleurs ? 

« Honnêtement ? La comptabilité ! Mais je pense que cela s’applique à tout le monde, haha ! » 

Essayez de réaliser ce bouquet !

Fleurs utilisées

  • 4 plumes de paon blanches  
  • 5 gerberas Smeagol  
  • 2 branches de Vanda Sunanda  
  • 10 scabiosas  
  • 10 lysianthus Rosanne Deep Brown  
  • 10 limoniums  
  • 1 rose 

Quelque chose pour la Saint-Valentin ?

■ Suivez Charlies Angels sur Instagram

■ Visitez le site web de Charlies Angels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.