Serax et le design : le « statement » d’une collection d’automne forte

Cet automne, la collection du label de design anversois Serax est confiée à la fois à des valeurs sûres et à de nouveaux talents. DIALECT et Filip Janssens ont tous les deux recueilli un vif succès à Intérieur Courtrai 2014. Leurs produits distinctifs se retrouvent aujourd’hui dans la vitrine de Serax. Parmi les valeurs sûres, Antonino Sciortino, Niels Datema et Pascale Naessens enrichissent également cet automne leurs collections existantes à l’intention de la marque anversoise. Antonino Sciortino, le concepteur milanais, ajoute à sa célèbre panoplie une série de lampadaires. Du côté des Pays-Bas, Niels Datema nous surprend toujours par ses lignes épurées. Cette fois, il ose un service de haut niveau.

Antonino Sciortino

Advertising
 

Le designer milanais Antonino Sciortino, qui a déjà présenté chez Serax plusieurs créations emblématiques, a dessiné une ligne de lampadaires appelée Flamingo. Les luminaires en métal noir ne laisseront aucun intérieur, classique ou moderne, indifférent. Les trois formats différents permettent divers aménagements en fonction des lieux.

Dialect

Advertising
 

L’agence de design belge DIALECT a vu le jour en 2012 lorsque Pierric De Coster et Jonas Blondeel ont résolu d’unir leurs forces. DIALECT est une sorte de coupole sous laquelle évoluent actuellement deux designers, chacun avec son propre langage des formes, son propre « dialecte ». Si les projets sont très différents, DIALECT s’attache passionnément à trouver sa voie et sa signature. Pour Serax, le duo a dessiné une collection de tables de salon et autres tables basses. Des pieds de métal noir supportent les feuilles flottantes en marbre noir ou vert.

Jointed by Filip Janssens jointed_fleurmagazine.be_seraxFilip Janssens est venu au design sur le tard. C’est après vingt années dans l’enseignement qu’il s’est mis à créer des intérieurs et du mobilier. Multifonctionnels et modulaires, ses meubles possèdent une forte teneur architecturale. Il empile les volumes pour générer de sobres jeux de lignes. Le chouchou du public d’Intérieur Courtrai n’a pas hésité à diffuser sa collection Jointed par l’entremise du label anversois. On y trouve désormais aussi une table de salon, un bureau et une étagère murale.

Advertising
 

Juno – Evelien Bleumink

Evelien Bleumink sort sa première collection chez Serax. D’emblée, la conceptrice relève un vrai défi : une série de porte-serviettes. Pas évident. Son travail se distingue par la simplicité et le souci du détail ; esthétique et fonctionnalité vont de pair. Baptisée Juno, la collection de porte-serviettes crée un jeu de lignes graphique sur fond de mur. On peut y accrocher des serviettes ou des vêtements. Belle alliance de simplicité et d’usage fonctionnel. Disponible en 3 exécutions et couleurs : bleu-vert, vieux bleu et noir.
Juno_Serax_fleurmagazine.be

Food Sharing – Niels Datema

Au concepteur néerlandais Niels Datema, Serax devait déjà Copper Chemistry et Blanc Spoons. Il place cette année un service sur un piédestal. Composé seulement de différentes assiettes, le service transforme le partage de la nourriture en une véritable expérience. Cela explique son nom : « Sharing ». Les assiettes se déposent sur divers supports en liège, créant à table un paysage de délicieuses préparations variées.

Parallèlement au service, Datema a imaginé une collection de sets de table. Faits en vinyle dans des formes étonnantes, les sets accrochent les regards des convives.

Food sharing_Dietema_serax_fleurmagazine.be

spOOn

spOOn incarne l’amour que porte aux fleurs Ellen Cole, fleuriste et photographe. Récemment, la créatrice anversoise s’est découvert pour la céramique une passion qui a rapidement débouché sur une collection de cuillères tout en élégance et raffinement. Le long manche est imparfait comme la tige d’une fleur. Les côtés pratique et esthétique convergent dans sp00n, première collection d’Ellen Cole chez Serax.

Serax XL

Après le succès national et international du vase cactus, Serax met les bouchées doubles avec Cactus XL ! Un « statement » qui n’échappera à personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *