La France rate de peu une médaille, la Belgique 10ème

La France a raté de peu la médaille au championnat européen des métiers, EuroSkills. Kevin Billard a terminé 4e dans la catégorie « Art floral ». La Belge Ophélie Depotter est sortie 10ème.

Il manquait 5 points au candidat français Kevin Billard pour décrocher la médaille de bronze. Par contre, comme il a obtenu plus de 700 points, il s’est vu remettre un « médaillon d’excellence ». Comme on peut le lire sur Facebook, Kevin est ravi : « Je suis fier d’avoir décroché cette 4e place européenne ! ».

La représentante belge Ophélie Depotter a terminé dans le top 10. C’est pleine d’enthousiasme qu’elle s’est envolée ensuite pour la Hongrie afin d’y décrocher une médaille, mais celle-ci lui a de nouveau échappé et elle a dû s’effacer devant la médaillée d’honneur finlandaise Josefiina Kivero (or), la Russe Elizaveta Skhimbova (argent) et le Hongrois Dániel Takács (bronze).

Nerfs

« Je suis un peu déçue », déclare la Belge Ophélie Depotter. « Les nerfs m’ont joué des tours. Pour gagner, vous devez être dans une sorte de bulle. Je ne suis pas encore à même de le faire. Je vais y travailler, car je veux prochainement participer à d’autres compétitions. Je n’abandonne pas au premier revers. Je suis en fin de compte déjà championne de Belgique. Mon coach, Sören Van Laer, était content de moi et symboliquement, il m’a décerné la médaille du courage et de l’engagement. »

Ascension de l’Europe de l’Est

Les participants à la compétition ‘Art Floral’ pendant EuroSkills 2018 à Budapest. Rangée du bas: la Belge Ophélie Depotter (en rouge) et le Français Kevin Billard (en bleu). ©Esther Weijenberg

Ce qui est incroyable, c’est que ce sont les pays les moins expérimentés en art floral qui ont décroché toutes les médailles.

« Les pays lauréats ont investi nettement plus de ressources dans leurs candidats et leurs coachs », explique Ophélie. « J’ai été très bien entraînée par mon coach Sören Van Laer et sponsorisée par l’URFB et Agora, mais les autres pays ont rémunéré leurs coachs et investi nettement plus dans la préparation. Cela fait toute une différence. Personnellement, j’avais une autre idée en tête pour le podium, mais je peux me rallier au choix du jury. Pour la technique, c’est le candidat finlandais qui l’a remporté. »

En dehors de la Finlande, de la Russie et de la Hongrie, la France, l’Autriche, la Slovénie, le Royaume-Uni, la Pologne et les Pays-Bas ont devancé la Belgique. L’Estonie, la Slovaquie, le Kazakhstan et l’Espagne ont terminé derniers.

Ophélie se prépare entre-temps déjà à la démonstration de Noël organisée par l’URFB à l’occasion de la Féerie florale, en Brabant-Wallon, du 21 au 24 octobre 2018. « Les prochaines semaines seront encore chargées, mais la grande différence, c’est qu’aujourd’hui, j’ai acquis encore plus l’expérience ! »

Médailles

Pour être exhaustifs, précisons qu’à ce jour, la Belgique a remporté les médailles EuroSkills suivantes, réparties dans toutes les catégories professionnelles : 1 médaille d’argent et 11 médailles d’excellence (décernées aux pays qui récoltent de 700 points, mais ne se trouvent pas dans le top 3). La France a décroché 3 médailles d’or, 3 médailles d’argent, 6 médailles de bronze et 10 médaillons d’excellence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *