OASE à Nazareth: air de printemps instantané

Oase, le magasin d’Annelies Vermeire, se trouve à Nazareth, en bordure d’une chaussée fort fréquentée. Annelies est encore jeune : trente ans à peine et déjà propriétaire de son magasin. Un magasin jeune et moderne, hébergé dans un immeuble sobre, nouvellement relooké. Jeune… comme l’atmosphère que vous ressentez dès que vous entrez dans le magasin et que vous êtes submergé par toutes ces couleurs fraîches du printemps. Comme il doit être bien difficile de sortir de là les mains vides !

Advertising
 

Le printemps est là. Les souches blanches de bouleau et les nichoirs de tous formats et tous matériaux qui ornent l’étalage d’Oase sont là pour vous le rappeler. À l’intérieur, le printemps est encore plus présent avec ses couleurs vives qui vous donnent chaud au cœur. On y trouve des accessoires dans des tons non seulement orange, fuchsia et rose, mais aussi vert pomme, turquoise ou bleu pétrole stylé. La couleur a la cote cette saison, mais le gris et le grège ont toujours leur place.

Lisez l’article complet dans l’édition de mai.

Advertising
 

À la vitesse de l’éclair

Advertising
 

« Puis-je vous aider ? », nous demande gentiment Annelies derrière son comptoir. Dix ans se sont écoulés depuis le jour où elle est entrée dans ce magasin où l’on pouvait lire à la vitrine : commerce à remettre. « Tout a ensuite évolué à la vitesse de l’éclair », raconte Annelies. « Mes parents ont toujours été indépendants. À peine avais-je terminé mes études d’étalagiste qu’ils sont arrivés avec cette idée. Ce petit commerce de fleurs était à remettre et ils s’étaient mis en tête qu’il s’agissait peut-être de quelque chose pour moi. Cela faisait à peine cinq jours que j’avais terminé l’école, je pense, lorsqu’ils m’ont demandé si j’étais intéressée par ce commerce. Je ne connaissais absolument rien au métier, mais la propriétaire a promis de tout m’enseigner, précisant que si au bout d’un an, je n’avais pas encore accroché, je pourrais toujours arrêter. Elle m’a vraiment tout appris… y compris l’amour du métier. Chaque matin, j’allais la chercher et du matin jusqu’à midi, elle m’enseignait toutes les techniques. À l’école, vous n’apprenez de toute façon pas tout ce qui vous attend dans la pratique », conclut Annelies.

La passion de la couleur et de la composition, elle l’avait déjà. Les ficelles du métier, elle les a apprises tout en travaillant. Qu’est-ce qui vous intéresse et vous attire le plus dans votre profession ? « J’aime beaucoup garnir l’étalage en faisant varier les couleurs en fonction des saisons. Le travail est très diversifié et il n’y a jamais deux journées identiques. J’organise moi-même mes journées, de l’achat de fleurs à couper jusqu’aux compositions en passant par l’aménagement du magasin. J’exerce avec plaisir chacune des facettes du métier. Entre-temps, j’ai appris à connaître les personnes du quartier. Les clients sont contents et à la longue, on finit par nouer des liens avec chacun d’eux ».

Annelies aime les bouquets simples, mais aussi les bouquets champêtres, plus riches. Elle excelle dans tout style. Ses bouquets tout prêts se vendent aisément, car ils ont la préférence du client. En effet, celui-ci voit directement ce qu’il reçoit et pour quel budget. What you see is what you get ! La pivoine est sa fleur préférée.

Cochons orange

Oase est très bien situé. Il s’agit de l’unique magasin de fleurs de Nazareth. Les magasins de cadeaux sont assez rares aussi dans le voisinage. L’arrivée d’un nouveau centre commercial avec six magasins divers dans le voisinage a attiré de nouveaux clients et a mis un peu plus d’animation dans la région. Annelies a dans son magasin un assortiment très étendu et surprenant d’accessoires. Des tirelires en forme de grenouilles à motif fleuri et autre avec une couronne dorée sur la tête… il y en a dans tous les formats et toutes les couleurs vives. Les bougies odorantes stylées et les parfums de maison d’Izaio ont également une place prépondérante dans le magasin. Avec la nouvelle ligne d’articles en verre de Dutz, elle peut satisfaire différents styles pour toutes les gammes de prix. On y trouve également des pots de DM Dépôt et des plaids de la firme Simla Home Décoration. Les bougies de qualité de la marque danoise Ester & Erik sont une nouveauté. Annelies va toujours à la recherche de nouveaux accessoires pour s’assurer que l’offre dans son magasin est toujours vivante et originale. Elle opte de préférence pour des articles que d’autres n’ont pas. Même au niveau des plantes, elle choisit toujours des plantes exclusives que vous ne trouvez pas chez IKEA ou dans une autre grande surface. « Je veille à acheter des produits différents. Il est essentiel que le client trouve dans un magasin spécialisé des articles qu’il ne trouverait pas ailleurs ».

Touches noires

Il est loin le magasin de quartier ! Depuis le 5 décembre, le bâtiment a fait place à un immeuble moderne et tout neuf. Désormais, c’est un bâtiment sobre en briques avec un lattis en bois noir et de grandes fenêtres qui abrite le magasin de fleurs Oase. Le mois prochain, la famille s’installera également dans l’appartement situé au-dessus du magasin. Annelies aspire à ce changement, car il lui permettra de mieux combiner la vie professionnelle et la vie privée.

Les touches noires de la façade extérieure se retrouvent à l’intérieur, notamment avec les profilés noirs qui forment les encadrements de fenêtre et de portes et avec les étagères et colonnes en métal noir. Un mur complet est formé de pierres décoratives noires dans une structure irrégulière et étrange. Devant ce mur noir, le vaste assortiment de fleurs à couper s’exprime au mieux. L’aménagement et la finition, Annelies les a entièrement conçus et exécutés avec son époux. Les tables simples à piétement noir réalisées dans des planches en bois brut et dans différentes dimensions peuvent être disposées librement dans l’espace. De même, les séparateurs d’espace en lattis gris, qui font référence au lattis de la façade extérieure, permettent de séparer l’espace à souhait. Une grande attention est également accordée à l’éclairage qui se veut intemporel et polyvalent.

« Je voulais que le magasin soit moderne, sans être froid. Je remarque que les clients déambulent volontiers dans le magasin. Auparavant, ils pouvaient le faire, car le magasin était plus petit. L’année prochaine, nous prévoyons d’aménager une terrasse extérieure avec un très bel assortiment de pots et de plantes pour l’extérieur. Les pots d’extérieur avec lesquels je travaille maintenant proviennent de l’Atelier Vierkant. L’offre pour l’extérieur est provisoirement encore limitée, mais cela va prochainement changer ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *