Nouveau livre Inspiring Ikebana : « Dès que vous avez le coup de main, plus rien ne vous arrête ! »

Likebana — c’est-à-dire l’art traditionnel de l’agencement floral  va bien au-delà de l’arrangement de fleurs. L’ikebana est une philosophie; un mode de vie qui aide à se poser, grandir et trouver la paix intérieure. Aujourd’hui, l’ikebana suscite un grand intérêtLa rédaction de FLEUR sest entretenue avec Ilse Beunenl’auteure de l’ouvrage «Inspiring Ikebana» 

Fraîchement diplômée en architecturdu paysageIlse Beunen a décidé de partir avec son époux, Ben Huybrechts, à la découverte du Japon. Leur intention était d’y séjourner 18mois, mais le couple est finalement resté onze ans. Il faut dire qu’en tant que stagiaire auprès de l’architecte paysagiste Suzuki Shigeichi à Nagoaka (Japon), Ilse Beunen était à bonne école. Elle y a appris énormément de choses sur la culture japonaise, dont likebana. Cest là que sa passion pour cet art et l’œuvre de sa vie a commencé à germer. Ilse était très demandée dans le monde entier jusquen 2020 où le coronavirus a déjoué tous ses projets. Elle s’est alors tournée vers l’enseignement en ligne. Elle a également mis le premier confinement à profit pour écrire l’ouvrage «Inspiring Ikebana» 

«Likebana est une forme dart et un moyen de sexprimer»explique Ilse.  

Likebana est-il aussi simple qu’il en a lair 

«On dit que ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, mais pour y arriver il faut des connaissances et un sérieux bagage. Likebana consiste à créer de lespace. Lespace vide est aussi important que lespace rempli. Vous devez trouver un équilibre entre ce que vous gardez vide et ce que vous remplissez. Il doit y avoir une zone de tension, surtout lorsque vous travaillez avec les éléments les plus difficiles, à savoir une branche et une fleur ou une feuille et une fleur. La tension créée doit être suffisante pour donner vie à la création. Il faut que celle-ci interpelle et crée un effet de surprise» 

Auteure Ilse Beunen  

Est-ce cela qui distingue l’ikebana de l’art floral classique 

«L’art floral classique est basé sur lidée dutiliser des fleurs et ce sont les fleurs qui renforcent lidée. Ce qui compte, ce nest pas la fleur individuelle, mais bien le résultat final. La façon dont vous arrivez à ce résultat, en intégrant ou en traitant les fleurs de votre goût, c’esce que l’on appelle la composition florale. En ikebana, chaque branche ou chaque fleur que vous utilisez doit être au mieux de sa forme. Une ligne courbe ne peut être formée que par des matériaux flexibles. Linteraction entre vous et le matériau est très importante. Il faut sentir la matière. Ce nest absolument pas ce que fait un fleuriste. Le point de départ du fleuriste est complètement différent. L’ikebana, c’est d’abord pour soi qu’on l’apprend» 

Likebana est-il une source dinspiration pour les fleuristes 

«Les fleurs ne sont pas vraiment bon marché. Pour que ce soit rentable, en tant que fleuriste, vous devez faire preuve de créativité. L’ikebana, par contre, permet de faire beaucoup avec peu de choses. Vous recherchez un équilibre entre les espaces vides et les espaces remplis. Je constate que les jeunes sont davantage à la recherche de la nature et veulent mieux la sentir. Ils veulent renouer avec la nature. Doù viennent les fleurs? Comment poussent-elles et fleurissent-elles? Pourquoi ne pas mélanger des fleurs de la propre culture avec des fleurs achetées au marché de gros? Une fleur est une matière naturelle et transitoire. Pour travailler avec elle, vous devez avoir un certain feelingLa pandémie a mis en évidence ce besoin de sentir la nature. Nombreux sont ceux et celles qui éprouvent le besoin de se rapprocher de la nature. L’ikebana s’inscrit dans cette ligne» 

Dans votre livre, vous dites que le processus créatif est plus important que le résultat final. La pratique de cette forme d’art invite à la méditation et appelle un certain état d’esprit. Pouvez-vous nous en dire plus 

«Likebana est un art que vous pratiquez pour vous-mêmeTout comme un peintre ou un potier crée pour lui-même. Comme le sportif qui pratique son activité, vous ne pensez à rien dautre lorsque vous pratiquez l’ikebanaIl n’y a que vous, la fleur et la branche. Le défi consiste à penser à quelque chose doriginal à chaque fois. Vous développez ainsi votre créativité en même temps que le matériau dont vous disposez. Il ny a pas de limites. Vous êtes votre propre limite. Chaque branche réagit différemment, chaque matériau est différent. Cest ce qui rend likebana si fascinant, car il est toujours différent» 

Il s’agit de votre deuxième ouvrage sur likebana. Que signifie-t-il pour vous 

« Mon premier ouvrageExploring Ikebana, se voulait très accessible. Mon tout premier livre était une étape importante pour moi. Ce deuxième ouvrage me permet de me révélerIl ne contient que mes créations et mes idées. L’ouvrage a reçu un accueil très positif. Je travaille dur pour faire connaître l’ikebana et faire partager mes connaissances et mes idées. Il est encore difficile de réunir les deux mondes : celui du fleuriste et celui de l’ikebaniste. Les fleuristes peuvent tirer un certain nombre denseignements de l’ikebana. Vous apprenez à maîtriser les techniques en répétant constamment ce que font les autres. Vous copiez et copiez encore jusqu’au moment où vous maîtrisez la technique. Copier, cest se perfectionner. Il sagit de maîtriser la technique afin de pouvoir ensuite en faire son propre usage. Pendant les 40premières leçons, la configuration est toujours la même, mais le choix des fleurs et des branches est libre. Il est important de créer untension et de créer une sensation despace. Sans cette tension, il est difficile de développer vos propres créations. Mais si vous persistez et si vous suivez le cycle, alors the sky is the limit »conclut Ilse en riant« On apprend beaucoup de techniques, quel que soit le monde dont elles viennent. Après cela, plus rien ne peut vous arrêter » 

Acheter l’ouvrage « Inspiring Ikebana » maintenant 

  • Ilse Beunen   
  • Photographie : Ben Huybrechts   
  • Stichting Kunstboek   
  • 29,95 

Acheter le livre ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :