Les fleuristes wallons exigent les mêmes prix [VIDÉOS]

Les fleuristes wallons sont en colère. Ils souffrent d’une concurrence déloyale et ils exigent que les commerçants des supermarchés et les stations d’essence paient les mêmes cotisations.

Les chaînes de télé belges RTBF et RTL ont payé attention au prix plus élevé que les fleuristes doivent facturer aux consommateurs, en faveur des supermarchés et des stations d’essence.

Entre autres, la contribution à l’APAQ-W est discutée. Chaque année les fleuristes cotisent de 75 à 450 euros.

 

Pétition avec 280 signatures

Nicolas van Vliet (secrétaire de l’URFB, à gauche), Luc Bourquin (président du Brabant Wallon et Hainaut, au milieu) et Marijke Walbers (directrice de l’URFB à droite). ©RTL

La fédération belge des fleuristes, l’URFB, a déposé une pétition au ministre wallon de l’Agriculture avec 280 signatures de fleuristes wallons.

« Eux (les supermarchés et les stations services) profitent aussi de tous les promotions, les spots radio, les affiches et ce ne sont que les fleuristes qui paient. Ce n’est pas juste », dit Marijke Walbers, directrice de l’URFB.

En Flandre les stations-services et les supermarchés cotisent depuis le 1er janvier dernier. Avec la volonté politique nécessaire, une égalité de traitement en Wallonie est possible à partir de 2020.

 

Prochain rendez-vous en janvier

Le ministre wallon de l’Agriculture René Collin a chargé son administration d’étudier toutes les possibilités. En janvier 2019, il y aura un nouveau rendez-vous.

 

Voir ici le reportage de la RTL dans le journal télévisé du 5 septembre [VIDÉO]:

Voir ici le reportage de la RTBF dans le programme ‘On n’est pas des pigeons’:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *