Le pouvoir de l’ouïe et de l’odorat

De plus en plus de commerçants et de chaînes de magasins utilisent une musique soigneusement sélectionnée et des arômes subtils pour inciter la clientèle à acheter. Une stratégie de marketing efficace, mais comment s’y prendre ?

Advertising
 

En tant que fleuriste, vous avez un gros avantage sur la concurrence en ligne. Vous pouvez stimuler tous les sens de vos clients. Le parfum suave

encourage les passants à entrer dans votre magasin. La bonne fréquence sonore prolonge la durée de leur visite. Un éclairage agréable les met dans l’ambiance et les incite à dénouer les cordons de leur bourse.

Advertising
 

Une petite révolution. Pendant des décennies, la plupart des sens ont été ignorés. Aujourd’hui, les chefs d’entreprise qui réussissent se rendent compte qu’il existe bien plus de méthodes de tentation que le simple visuel. En 2018, nous n’achetons plus exclusivement avec nos yeux. Nous préférons plonger notre nez dans la fleur, la sentir et recevoir des explications.

Voilà pourquoi on insiste (et nous aussi) aujourd’hui sur l’importance de l’expérience et de la narration.

Advertising
 

 

IMAGE DE MARQUE AUDIO

Et puis, il y a l’« image de marque audio » ou l’« image de marque sonore ». Pour ce faire, vous associez votre magasin à un certain son. Vous créez une liste de lecture comportant des centaines, voire des milliers, de chansons qui tiennent compte de la saison, de l’heure et, si possible, du profil de vos clients. « La bonne image de marque audio se dégage après une analyse minutieuse de
votre public cible. Elle renforce l’image que vous souhaitez donner et parle au client », explique Robin Hofmann, le cofondateur de HearDis !, une entreprise qui sélectionne des pistes audio pour les marques et les magasins.

« La musique est très efficace. Elle parle au cerveau et au coeur ». Vous ne pouvez pas vous payer les services d’un « audio brander » ? Faites attention que vous n’avez pas le droit de diffuser de la musique à partir de services en ligne tels que Spotify, Deezer et YouTube. Cette interdiction est explicitement mentionnée dans les conditions générales d’utilisation. Vous pouvez obtenir plus d’informations et une liste de services musicaux à usage professionnel auprès de la Sabam (pour la Belgique) ou de la SACEM (pour la France).

 

LES ODEURS

Un pouvoir aussi énorme est lié aux odeurs. Elles se faufilent subtilement dans votre subconscient et réveillent vos émotions. C’est ce que Maniel Kuschnig appelle l’« invisible air design ». Sa société, Aoiro Design, développe des arômes pour les marques, les magasins et les entreprises. « La composition du parfum fait partie de l’intérieur. Une création n’est réussie que si elle éveille une certaine humeur chez le client. Les odeurs peuvent être douces ou vives, masculines ou féminines, évoquant des images d’été ou des clichés d’automne, mais avant tout, elles doivent créer une atmosphère unique et évoquer un agréable souvenir qui reste gravé longtemps dans la mémoire du client. »

Des études menées en Allemagne par l’université de Paderborn montrent que la durée du séjour et la volonté d’achat augmentent d’environ 15 % et que le consommateur est également beaucoup plus réceptif à la communication avec le personnel du magasin.

L’odeur influence le comportement d’achat, c’est clair. Shopping Shopper Art Frickus de Conspicious essaie de le prouver avec des fleurs. « Elles ne sentent plus aujourd’hui, mais une pulvérisation de parfum sur les fleurs ou une machine à parfum dans le compartiment des fleurs fait des merveilles en ce qui concerne les ventes », dit-il. Selon lui, Shell a réalisé des tests avec l’odeur du pain dans sa sandwicherie en Allemagne. Le résultat a été une augmentation des ventes de 15 à 30 %.

Cet article vous a mis au parfum ? Une recherche simple sur internet vous conduira bientôt vers une société spécialisée dans le marketing sensoriel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *