Le nouveau président de la FFAF appelle à la sérénité

Le nouveau président de la Fédération Française des Artisans Fleuristes appelle les adhérents à travailler ensemble dans la sérénité. Une référence claire au départ critiqué de son prédécesseur Florent Moreau ! “Les prochaines années s’annoncent comme une belle odyssée. Abordons-la avec sérénité !”

Sur le site de la FFAF, Farell Legendre se présente au grand public. FLEUR publie l’intégralité de sa déclaration. Pour des raisons de lisibilité, nous avons ajouté quelques questions. La déclaration est d’autant plus intéressante que de nombreux fleuristes ont exprimé sur Facebook leur mécontentement quant à la non-réélection de Florent Moreau. Farell Legendre (46), un fleuriste parisien depuis plus de 25 ans, veut resserrer les rangs.

Advertising
 

Je ressens ma mission comme une pierre que je dois apporter à cet édifice pour que d’autres puissent ensuite continuer de construire.”

1. Quel est votre sentiment après votre élection ?

Farell Legendre : “C’est une charge et une responsabilité des plus importantes que le conseil d’administration et le bureau Fédéral, en m’élisant, viennent de me confier. Et ce n’est pas sans une certaine émotion que je succède à Florent Moreau que je tiens à saluer ici et qui a su, pendant les deux années de son mandat, défendre et promouvoir notre profession.”

Advertising
 

Son prédécesseur Florent Moreau. De nombreux fleuristes ont exprimé sur Facebook leur mécontentement quant à la non-réélection de Moreau (photo).

2. Quels seront vos 3 points de lutte pendant votre présidence ?

Farell Legendre : “C’est avec un esprit d’humilité que je prends la parole aujourd’hui avec l’engagement ferme d’organiser, de gérer et d’administrer notre fédération avec diligenceintégrité et loyauté.”

Vue extérieure de la boutique de Farell Legendre

3. Quelles sont vos ambitions en tant que président de la FFAF ?

Farell Legendre : “La crise que nous avons traversée voit l’affirmation d’enjeux stratégiques majeurs et dans ce contexte particulier, je souhaite impulser des ambitions structurantes.”

Advertising
 

  • “ÉCONOMIQUE : Concevoir et Co-construire des offres de service spécifiques pour redynamiser nos réseaux d’influence. Faire croître notre notoriété et asseoir notre légitimité en renforçant notre maillage territorial avec les chambres syndicales.”
  • “SOCIAL : ValoriserTransmettre et Promouvoir par l’excellence (formation, pratiques professionnelles vertueuses, concours) gage de la durabilité de notre modèle économique. Nous devons faire rayonner les savoir-faire et la filière en inscrivant les nouvelles habitudes de consommation de végétal dans le temps.”
  • “ENVIRONNEMENTAL : Respecter et Préserver en co-construisant les actions de plaidoyer pour des modes de production différents : à contre-courant de la consommation de masse, le modèle des circuits courts, des productions artisanales, porte en lui une approche responsabilisante, durable et partagée qui peut nous aider à relever les défis des transitions futures.”
  • “SOCIÉTAL : AccompagnerDévelopper et Participer à une culture de progrès continu.”
Farell Legendre

4. Quel est l’importance de la Fédération Française des Artisans Fleuristes ?

Farell Legendre : “2020 aura été, pour tous, une année charnière. Chacun d’entre nous a dû faire preuve de résilience et de courage pour maintenir une dynamique entrepreneuriale et renforcer son lien avec sa clientèle locale.”

“Dans ce contexte incertain, notre fédération a démontré sa capacité d’adaptation et la solidité de son réseau institutionnel et politique constitué et entretenu depuis de longues années. Et face à cette crise sans précédent, notre institution a eu à cœur de rester une maison solide et solidaire pour tous.”

“Sachez-le, je ressens ma mission comme une brique que je dois porter à cet édifice pour que d’autres puissent ensuite continuer de construire.”

Un message de son magasin de fleurs sur Facebook

5. Quels sont les plus grands défis pour un fleuriste ?

Farell Legendre : “Avec l’accélération de grandes tendances, comme la digitalisation des usages ou les enjeux de la responsabilité sociale et environnementale, notre modèle confirme sa résilience.”

“Face à ces incertitudes économiques, sociales ou sanitaires, il sera nécessaire de faire preuve d’agilité pour concevoir et orchestrer des événements qui permettent de faire rayonner nos savoir-faire et animer le lien que la filière entretient avec l’ensemble de ses communautés.”

“La stratégie de la Fédération s’ancrera ainsi autour de nos valeurs et de nos patrimoines : créativité, exigence des savoir-faire, qualité et produit d’exception, authenticité et excellence.”

“Nous devons développer et protéger nos savoir-faire artisanaux souvent uniques : l’excellence du geste artisanal se transmet par une politique de formation volontariste.”

“L’attractivité de notre artisanat est l’un des enjeux majeurs, pour attirer et recruter les talents qui viendront compléter les besoins de la filière sur les différentes typologies d’emplois qu’elle couvre, avec des activités très diversifiées.”

“Il nous faut nous réinventer tout en pérennisant, dans un monde toujours plus rapide et complexe.”


6. Comment voyez-vous l’avenir ?

Farell Legendre : “Dans ce monde en mouvement, la prise en compte de ces changements profonds et durables nous permet de rester confiants dans l’avenir.”

“Nous sortons de cette année de mutation, attachés à faire notre métier d’artisan, attentifs à faire perdurer nos savoir-faire et alertes face aux évolutions du monde qui imposent une permanente agilité.”

“Les prochaines années s’annoncent comme une belle odyssée, abordons-la avec sérénité.”


©FFAF

Vidéo : Farell Legendre présente son magasin de fleurs

Dans cette vidéo sur YouTube – par Mikala Forcellini, publiée en avril – Farell Legendre parle de lui-même.

Lire plus sur le départ de Florent Moreau + sa réaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *