Huit bouquets pour chaque type amour

À l’occasion de la Saint-Valentin, prenez le temps de montrer à votre proches quel point vous les appréciez, et de célébrer l’amour que vous partagez. Quel que soit l’amour que vous cultivez, il y a un bouquet pour l’exprimer — à travers les couleurs et le langage des fleurs.

Notre vision contemporaine de l’amour — lontemps influencée par les Rom-Com hollywoodiennes— est souvent résumée à un romantisme idéalisé et considéré comme le plus précieux des amours. Pourtant, il n’y a pas qu’un seul type d’amour, et les Grecs de l’Antiquité l’avaient bien compris. Ils ont étudié la philosophie de l’amour et ont défini pas moins de 8 façons différentes d’aimer, qui peuvent être combinés les uns aux autres et renforcer des liens existants.


PHILIA : L’AMOUR AFFECTUEUX

 

C’est un amour que les Grecs de l’Antiquité valorisaient davantage que l’Eros, car ils considéraient Philia (amitié) comme une relation d’estime mutuelle. Il implique souvent un sentiment de loyauté entre amis, de camaraderie et un sens du sacrifice dans les moments difficiles. Pour exprimer la richesse de tels sentiments, faites parler glaïeuls, chrysanthèmes et gypsophiles, dans un bouquet aux teintes rose saumon qui véhiculent douceur et bonne humeur.


STORGÊ : L’AMOUR FAMILIAL

Comme le Philia, l’amour Storgê est sans attirance physique, mais lié à la parenté et à l’amour familial — une forme naturelle d’affection qui s’exprime souvent entre parents et enfants. Stimulé par les souvenirs, le Storgê peut également être ressenti pour des amis d’enfance, et même à l’âge adulte. Un amour que l’anémone et le lisianthus illustrent parfaitement, dans ce bouquet aux tonalités rose bonbon qui nous replongent en enfance.


EROS : L’AMOUR PASSIONNEL

Nommé d’après le dieu grec de l’amour et de la fertilité, Éros représente l’idée du désir et de la passion — un amour de joie intense et magnifiquement idéaliste, notamment sur le plan intime et romantique. Pour exprimer l’Eros, on mise sur des fleurs sensuelles, à la symbolique évocatrice, comme les roses et les œillets. Laissez-vous inspirer par ce bouquet aux tons rouge et magenta, pour illustrer passion, gaieté et vitalité.


PHILAUTIA : L’AMOUR PROPRE

 

Les Grecs de l’Antiquité ont compris que pour pouvoir aimer l’autre, il faut d’abord s’aimer soi-même. Le Philautia est l’amour-propre sous sa forme la plus saine, car la seule façon d’être vraiment heureux est de trouver cet amour inconditionnel pour soi-même. Comme l’a dit Aristote : « Tout sentiment affectueux pour l’autre est le prolongement des sentiments de l’homme pour lui-même. » Philautia nous encourage à être soi-même et à briller sans complexes — à l’image des lumineux pétales de narcisses et mimosa, dans ce bouquet couleur soleil.


AGAPE : L’AMOUR ALTRUISTE

 

Agape est l’amour que les Grecs de l’Antiquité considèrent comme le plus élevé et le plus profond. Inconditionnel et désintéressé, il est ce que certains appellent l’amour spirituel, fait d’empathie et de compassion sans limites. C’est la forme la plus pure de l’amour, libre de désirs et d’attentes. Pour mettre en lumière cet amour altruiste, on mise notamment sur des chardons pour composer un bouquet teinté de bleu — couleur symbole de vérité, comme l’eau limpide qui ne peut rien cacher.


MANIA : L’AMOUR OBSESSIONNEL

Il exprime un désir de vouloir aimer et être aimé·e en retour, et de garder le ou la partenaire en haute estime. Ceux ou celles qui ressente le Mania veulent se sentir valorisé·es aux yeux de la personne qui occupe constamment leur esprit. C’est un amour qui s’exprime abondamment, tel ce généreux bouquet dans des teintes de rouge intense, fait de lys et d’œillets.


LUDUS : L’AMOUR TAQUIN

Si l’amour Ludus contient un peu d’Eros, il est cependant bien plus vaste. Les Grecs considéraient le « Ludus » (« jeu ») comme une forme ludique (joueuse, coquine) d’amour, et qui s’exprime souvent dans l’affection au sein d’un jeune couple. C’est ce que nous vivons lors des premiers moments (pouls qui s’accélère, flirt, taquineries et euphorie) d’une relation. Ceci est merveilleusement bien reflété dans ce bouquet de gloriosas teintés d’un rouge fushia bordé de jaune, qui renforce son allure espiègle.


PRAGMA : L’AMOUR POUR LA VIE

Pragma est un amour qui a mûri et évolué au fil du temps. Il va au-delà du physique, a transcendé toutes les barrières, et offre une harmonie unique qui s’est formée au fil des années. On le retrouve généralement dans les couples mariés depuis longtemps (ou les très longues amitiés), qui ont ont appris à faire des compromis, et à faire preuve de patience et de tolérance pour que la relation fonctionne. Pour célébrer cet amour difficile à trouver, on laisse parler la giroflée et la jacinthe, dans un bouquet aux nuances de mauve — symbole de paix et de sérénité.


Quel(s) bouquet(s) allez-vous composer* pour la Saint-Valentin, cette année ? ■ lajoiedesfleurs.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :