Hubin by Sabrina : des fleurs avant toute chose

À quoi ressemble Sabrina ? Pour le savoir, il suffit d’entrer dans le magasin « Hubin by Sabrina » à Tilff, en Wallonie : la caverne d’Ali Baba des fleurs ! On vous en met plein la vue ! La collaboration joviale et enthousiaste de la jeune équipe contribue aussi à l’ambiance à l’intérieur du magasin. Chacun a sa place autour de la table de travail dans l’atelier et Sabrina orchestre la petite troupe de main de maître.

Advertising
 

Tilff, une section de la commune d’Esneux, se situe en Région wallonne, dans la province de Liège. Partir en excursion pour les Salutations collégiales de Fleur, c’est toujours un peu partir en vacances. Je succombe immédiatement au charme de cette entité, totalement inconnue pour moi. Il y règne une ambiance vivante et agréable. Sous les premiers rayons du soleil, les habitants font leurs achats dans les magasins de proximité. Le magasin de fleurs « Hubin by Sabrina » attire mon regard de loin. Impossible de passer à côté : le trottoir est couvert des premières fleurs et plantes de printemps. Sabrina, la propriétaire du magasin, a même obtenu l’autorisation de s’étendre sur le trottoir de la pharmacie d’à côté. La façade tristounette de celle-ci se voit ainsi transformée par magie en un élément coloré et plein de vie.

Advertising
 

Sabrina est encore jeune. Elle a 37 ans. Pourquoi avez-vous choisi cette profession ? « J’ai longtemps hésité entre la profession d’architecte et le métier de fleuriste. J’ai passé un an au Texas (États-Unis) dans le cadre d’un projet d’échange du Rotary Club. Mes oncles avaient un magasin de fleurs où je me rendais souvent. Ma mère m’a encouragé à suivre des cours du soir. Le grand saut, je l’ai fait lorsque j’ai reçu des cartes d’entrée à un salon réservé aux fleuristes au Heysel, à Bruxelles. Là, mes yeux se sont ouverts et je savais que c’était la voie que je voulais suivre ».

Advertising
 

Équipe jeune
Enthousiaste, Sabrina dirige sa jeune équipe qui se compose entre-temps de six personnes. Comment en est-elle arrivée dans cette région retirée de Tilff ? « J’ai fait mes études à Liège. J’ai eu la chance d’avoir un mentor fantastique, Toon. Après un stage au “Lys Royal” à Liège, Nadin Hubin m’a prise dans son magasin. J’ai travaillé avec elle pendant douze ans. Elle m’a fait connaître tous ses fournisseurs et m’a appris toutes les ficelles du métier. La dernière année de son activité professionnelle, elle a lâché du lest, prenant davantage de congés et consacrant de plus en plus de temps à ses petits-enfants. C’est le cœur apaisé qu’elle m’a cédé son commerce en 2013. C’est la meilleure décision que j’aie jamais prise ».

Sabrina a développé le magasin et a également étendu ses services aux entreprises. Elle réalise les étalages pour d’autres magasins. Elle a aussi fortement développé la branche des mariages. « En une année, on nous a confié la décoration de 28 mariages. Un week-end, il nous est même arrivé d’avoir quatre mariages. Sur notre page Facebook, spécifiquement consacrée aux mariages, nous avons reçu énormément de réactions positives et cela nous a permis de nous faire connaître en dehors de la région. Récemment, nous nous sommes chargés de la décoration d’un mariage à Verviers ».

La qualité, notre credo
Qu’est-ce qui importe le plus pour vous ? « Pour moi, la qualité est la priorité nº 1. Je m’approvisionne en fleurs fraîches trois fois par semaine. J’achète de préférence de petites quantités, car j’aime avoir un grand assortiment. J’adore quand mon magasin est rempli de fleurs, mais je n’ai pas de chambre froide et pas assez de place pour stocker de grandes quantités. Le lundi, mon jour de congé, je me rends chaque semaine à Kontich, chez Agora. C’est mon excursion favorite. J’y trouve le plus grand choix de fleurs et de plantes. Je recherche toujours des fleurs de saison et des plantes que vous ne voyez pas partout. Mes préférées, ce sont les fleurs de jardin. Je n’aime pas tellement les fleurs artificielles, mais quand j’en ai, je veux qu’elles soient les plus naturelles possible. Toute l’attention doit être concentrée sur la fleur. Si vous ajoutez trop d’éléments, vous perdez cette attention. La décoration ne doit être qu’une valeur ajoutée pour la fleur ».

Styles trendy
L’étalage, placé sous le signe de la fête des Mères, est coloré dans les tons incarnat, vieux rose et orange. Sabrina adore décorer les étalages, car elle peut y laisser sa propre empreinte. Auparavant, le magasin était plutôt classique avec un intérieur anglais, mais aujourd’hui, l’enthousiaste et dynamique Sabrina lui a donné un style plus jeune et plus trendy. On y ressent une influence scandinave avec des éléments en bois et le style Shabby chic. La folie des cactus a aussi gagné Tilff.

Une recherche dans la planète Internet a permis à Sabrina de trouver des planches de bois brut authentique en provenance du Canada qu’elle a utilisées pour faire des étagères et recouvrir son comptoir. Tous les riverains sont venus admirer de près le nouvel aménagement et ont été immédiatement séduits.

« Dans la périphérie de Liège, nous avons la chance d’avoir une clientèle aisée. L’hôpital universitaire et l’université de Liège ne sont pas très loin. La localité est vivante et accueille des commerces de proximité tels qu’un magasin de décoration, une librairie, un salon de thé, un magasin bio et un boucher très réputé. De plus en plus de personnes recherchent la chaleur des magasins de proximité. Il est important de bien nous accorder. Je travaille volontiers avec des stagiaires, car j’aime leur transmettre mes connaissances et mon savoir. Chez moi, leur activité ne se limite pas à entretenir les fleurs ou vider la camionnette. Ils reçoivent une bonne base et la plupart des stagiaires trouvent ensuite directement du travail ».

Qu’aimez-vous le mieux dans votre métier ? « Rendre les gens heureux. Lorsque je vois un sourire se dessiner sur leur visage grâce à mes fleurs, je sais que j’ai accompli ma mission. Cette semaine-ci, par exemple, une personne qui travaille au service des urgences de l’hôpital universitaire est rentrée dans mon magasin. Sa journée avait été difficile et éprouvante. Avec mon bouquet de fleurs, j’ai sauvé sa soirée » !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *