Une galerie londonienne vêtue de 10000 Iris

C’est au plafond de la NOW Gallery, située dans le quartier Greenwich à Londres que l’artiste britannique Rebecca Louise Law a fixé 10000 iris fraîches à l’aide de fils de cuivre.

Avec sa composition ‘The iris’, Law amène la nature à l’intérieur. Cette œuvre veut mettre en évidence les différents stades de la beauté et son déclin à travers une palette de couleurs vives, composée de fleurs violettes, jaunes et blanches : “J’aime capturer la beauté de petits objets naturels pour en faire une œuvre d’art que l’on peut admirer sans contrainte temporelle”, explique Law. “Préserver, chérir, célébrer et partager la beauté du monde, c’est ce qui me motive”.

Advertising
 

Les fleurs vont ainsi faner naturellement jusqu’à la fin de l’exposition, le 7 mai 2017.

Law veut de cette façon permettre aux visiteurs d’admirer le cours naturel de la vie – et son déclin inévitable : “Nous avons hâte de voir comment l’exposition va évoluer au cours des trois prochains mois”, déclare Jemima Burrill, curatrice de la NOW Gallery. “La transition des fleurs fraîches aux fleurs séchées, qui ornent l’espace de manière poétique et imprévisible, enflamme l’imagination”.

Advertising
 

Advertising
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *