Fleurdeco : un changement d’orientation réussi

De l’artiste au fleuriste, c’était une évidence pour Jan. Dans son magasin de fleurs « Fleurdeco » à Lierre, il présente des bouquets et des compositions raffinés et conseille les clients en coloris et aménagement d’intérieur. Il combine ainsi le meilleur des deux mondes.

En juin dernier, Jan a démarré son propre magasin de fleurs, Fleurdeco à Lierre. Après avoir travaillé seize ans en tant que peintre dans une affaire familiale, il voulait faire quelque chose de tout à fait différent. Jan a toujours été passionné par les fleurs et il se rendait souvent chez le fleuriste pour y acheter des fleurs ou réaliser lui-même des compositions. Il a suivi une formation de fleuriste auprès de Syntra à Anvers, ce qui lui a tout de suite ouvert les yeux : pour lui, c’était une évidence, en tant que fleuriste, il pourrait exercer sa créativité. Dans son autre profession, ses talents étaient plutôt inutilisés. Ici, il peut combiner le meilleur des deux mondes.

Advertising
 

Mais comment ouvrir son propre magasin de fleurs en partant de rien ? Il faut, pour y parvenir, une bonne dose d’audace. Jan a bien réfléchi. Armé d’une farde remplie de photographies, il est allé prospecter auprès d’entreprises de pompes funèbres afin de connaître la demande du moment. Cette opération lui a permis de nouer un réseau et d’aboutir à Lierre où il s’est mis à la recherche d’un immeuble approprié.

Advertising
 

Changement de carrière
Fleurdeco se situe dans la Berlarij, « une rue non touristique, mais bien fréquentée, avec un grand nombre de commerces à succès comme le magasin Bio, juste devant ma porte, ou le Bar Bizar convivial. J’étais anxieux à l’idée de commencer quelque chose ici, car je ne connaissais pas l’histoire du quartier. La Moederdag (fête des mères dans la région anversoise), en août, a été un comme un galop d’essai et la journée fut un succès ».

Beaucoup de réflexion précède un changement de carrière. « Je me suis demandé comment faire la différence par rapport aux autres fleuristes et je suis arrivé à la conclusion que je pouvais le faire en imposant mon style, ma créativité et ma personnalité. Je réalise les choses qui me plaisent, mais j’aime aussi tenir compte de la demande. Je cherche à trouver un équilibre. Il faut que mes créations parlent à ceux qui les achètent, et j’écoute ce que veut le client. Entre-temps, j’essaie également d’innover à chaque fois. Je continue à dispenser des conseils en matière de coloris, parce que j’aime ça. Sur rendez-vous, je me rends chez les clients et je les conseille sur leur propre décoration. Cela a l’avantage que je peux ainsi montrer mes échantillons de couleurs et tenir compte de ce qui est présent dans leur intérieur ».

Advertising
 

Couleur tendance : vert

Il s’agit d’un bel immeuble commercial. Personnellement, Jan a une préférence pour le style moderne, tandis que cet immeuble est plutôt rural, mais il a créé l’espace à son image. Une musique agréable résonne à l’arrière. Il a choisi le mobilier avec soin. Lorsque j’entre dans le magasin, Jan se trouve derrière le comptoir, caché par une montagne de superbes roses empilées. Les roses bien fermes, montées sur de longues tiges, sont ensuite placées une à une dans un vase. Des tulipes dans les tons bonbon, des bulbes de jacinthe et des amaryllis sont des invitations au printemps.

La couleur tendance dans l’intérieur est le vert. Dans la vitrine, Jan a réalisé une belle composition de vases, de céramiques et de verres verts. Une étoffe verte, invitant aux câlins, constitue un élément décoratif entre les compositions artistiques. L’autre vitrine abrite une table en bois brut avec des tabourets en bois réglables en hauteur. Jan a conservé les plafonds initiaux aux touches dorées parce qu’il les trouvait si beaux. On retrouve ce même accent doré sur le mur garni d’une tenture.

L’autre mur est peint en brun foncé parce que les plafonds sont très hauts. L’armoire placée devant le mur, Jan l’a achetée en deuxième main. Sa première idée fut de la peintre dans le même ton que le mur à l’arrière, mais après réflexion, il décida de la laisser au naturel, tant il la trouvait belle.

La double-porte intérieure en verre mordancé est très belle aussi. Ici, Jan a peint les murs avec de la chaux. Cette technique de peinture ressort très bien dans l’immeuble et permet à Jan de révéler ses compétences. La rangée de pots de peinture vides, fixés au mur, fait référence à son expérience de conseiller en peinture et en aménagement d’intérieur. Les pots de peinture permettent de ranger les cartes de vœux adaptées à chaque occasion.

Soleils
Jan aime les bouquets ton sur ton. « Personnellement, je n’aime pas les contrastes criards dans un bouquet. Dans un intérieur, les couleurs ton sur ton sont très reposantes. Un magasin de fleurs doit être clair et dégager le calme. J’aime les roses, mais ma fleur préférée, c’est le soleil. Je l’intègre volontiers dans mes bouquets. Je trouve ça tellement beau en été. Je combine les soleils avec des roses et j’ai constaté que vous pouvez travailler avec différentes couleurs de roses. Il s’agit d’une combinaison hors du commun. L’alternance des saisons et les changements constants, c’est ce que je trouve de plus chouette dans ma profession ».

Après coup, comment appréciez-vous votre décision ? « Je suis très content d’avoir sauté le pas. Je n’ai aucun doute à ce sujet. Je suis certain que c’est ce que je veux faire jusqu’à l’âge de ma pension ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *