DIY : des cerceaux fleuris

Croyez-vous, vous aussi, au pouvoir commercial des cerceaux fleuris ? Ils sont beaux, branchés, colorés et accrocheurs. Ce sont des cadeaux originaux et ils constituent une façon innovante de présenter des fleurs.

Avec un cerceau fleuri sur le mur de votre salon, sur le mur extérieur, sur la porte d’entrée ou lors d’une fête, vous faites entrer tous les plaisirs de l’été dans votre maison. Les cerceaux fleuris sont ludiques, gais et colorés. Pour les artistes créatifs, ils se font en un tournemain. Pour les moins habiles, par contre, c’est une autre paire de manches. Mais rien ne les empêche de choisir dans votre gamme, pas vrai ?

ILS SONT DU PLUS BEL EFFET SUR INSTAGRAM ET CARTONNENT SUR PINTEREST

+ Saviez-vous que les mariées d’aujourd’hui choisissent aussi des bouquets bohèmes pour leur mariage ?

+ Les ateliers de cerceaux fleuris poussent comme des champignons ! Il s’agit d’une bonne alternative pour mettre les jeunes adultes en contact avec votre entreprise de manière ludique. Emboîtez le pas. Soignez vos dépliants et vos messages Facebook. Affichez de belles photos sur Instagram….

Matériel requis

  • Un cerceau ou une autre forme ronde en bois, en fer, en acier, etc. d’un diamètre de 40 à 80 cm.
  • Un ruban de fleuriste ou du fil de fer
  • Différentes sortes de fleurs et de plantes, par exemple lierre, grévilléa, jasmin, dauphinelles, alchémille, épis de maïs et herbacées. Pour la verdure, choisissez des matériaux qui sèchent bien comme le pin, les mini-rosiers ou le populaire eucalyptus.
  • Vous pouvez aussi ajouter de la laine, des feuilles, des maïs, des herbes, des figurines, etc.

Easy Peasy !

La réalisation d’un cerceau fleuri n’est pas chose aisée. Commencez par envelopper la forme avec un matériau de base afin de rendre la structure invisible. Le lierre et le grevillea conviennent à merveille pour cela. Fixez avec du fil de fer ou du ruban adhésif floral tout autour du cerceau. Ensuite, ajoutez les fleurs et les plantes de votre choix. Attention : une fois desséchées, les fleurs rétrécissent un peu.

Si vous optez pour une couronne, vous n’êtes pas obligé de couvrir toute la structure ; vous pouvez vous contenter de garnir l’anneau aux trois quarts ou pour moitié. Vous pouvez travailler de façon symétrique ou asymétrique. Continuez à garnir jusqu’au moment où vous êtes satisfait du résultat !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :