Día de Los Muertos, un vent joyeux souffle sur la Fête des morts

Les Français sont 64% à exprimer qu’ils aimeraient que leurs descendants se souviennent d’eux lors d’un moment festif et joyeux.

Pour aller dans ce sens, la réponse des millennials, digital natives, est claire et cohérente avec les nouvelles envies des Français. Hors de question de sacrifier au rite des larmes, la mémoire qu’on a de ceux qui ont disparu est celle des moments heureux, des moments de partage et de bonheur.

C’est dans cet esprit plus joyeux, moins formel, que l’on voit fleurir, le 1er novembre, de nouveaux gestes, de nouveaux codes, comme ceux inspirés du Día de Los Muertos mexicain que Lajoiedesfleurs.fr avaient su capter dès l’automne 2017. Ils ne remplacent pas les rituels existants, ils s’y faufilent.

 

Fête des morts, les nouveaux memento mori
• Les fleurs : le symbole incontournable de la fête des morts, elles concrétisent la connexion entre vivants et morts, formant une passerelle colorée, lumineuse et odorante entre les deux mondes.
• Les autels fleuris : généreusement fleuris ou fait de quelques tiges assemblées avec un joli ruban… L’important est de faire un rituel bien à soi : celui qui célèbre la vie, celle des disparus que l’on continue à chérir.
• Les calaveras : ce sont des représentations des êtres chers disparus qui rappellent que, face à la mort, nous sommes tous égaux ! Alors, on relativise en se jouant d’elle et on adopte ses traits sur son visage.

Que la fête se propage !
Avec Lajoiedesfleurs.fr, c’est la Toussaint avec les codes du Día de Los Muertos ; et les fleurs envahissent comme par magie 2 hauts lieux parisien : le Comptoir Général aux abords du Canal Saint Martin et le Grand Marché Stalingrad sur le Bassin de la Villette. Le curseur est mis sur le mode émotion joyeuse et scénographie florale époustouflante pour une atmosphère Fête des morts 100% différente…

 

>> lajoiedesfleurs.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *