Découvrez Ofleurs du jeune talent Ophélie Depotter

La fleuriste Ophélie Depotter d’Ofleurs, à Couvin, représente la Belgique vendredi à Budapest lors de la compétition EuroSkills. Souriante et détendue, elle attend la rédaction de Fleur Magazine dans son propre magasin de fleurs. Le stress est pourtant le point faible d’Ophélie comme nous l’apprendrons un peu plus tard au cours de l’entretien. Avec Budapest, c’est un avenir doré qui l’attend !

Advertising
 

La route vers Couvin, en Wallonie, est longue et un peu pénible à cause des nombreux chantiers en cours qui perturbent le trafic. En outre, lorsque nous arrivons, voilà qu’il se met à pleuvoir, alors que depuis plusieurs semaines, nous sommes habitués à des températures estivales. Ofleurs se situe le long d’une route très fréquentée. Le magasin est flanqué d’un grand parking. Quelle aubaine ! Face à l’accueil chaleureux d’Ophélie, le pénible trajet est vite oublié.

 

Advertising
 

UN UNIVERS PROPRE

La jeune fleuriste — Ophélie n’a que 22 ans — ne manque pas d’ambition. Très tôt, elle a su quelle voie elle voulait suivre. Elle a toujours été intéressée par les fleurs. Immédiatement après ses études à Gembloux, elle a ouvert son propre magasin, voici un an. Le destin l’a poussée dans cette direction et elle a saisi sa chance.

Advertising
 

« Pour tout vous dire, je venais tout juste de décrocher mon diplôme quand mon beaufrère m’a signalé qu’un magasin était à louer et qu’il fallait que j’aille voir parce que c’était vraiment quelque chose pour moi. J’étais plutôt opposée à cette idée, car je voulais d’abord faire mes armes auprès d’un fleuriste chevronné. Mais lorsqu’un collègue fleuriste s’est arrêté devant le bâtiment qui était encore vide, tout s’est alors accéléré dans ma tête et j’ai fait le pas. C’est vraiment chouette de créer son propre univers. »

ÉVÉNEMENTS

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

« La diversification ! On ne fait jamais deux fois la même chose. En plus, c’est agréable de travailler avec des choses aussi belles que les fleurs. J’aime le contact avec la clientèle et j’aime participer à des événements. »

Lors de notre visite, Ophélie est en plein travail. Elle prépare la décoration de la chapelle de l’hôtel de ville de Gand. L’installation de plus de quatre mètres a pu être admirée lors des festivités de Gand. Ensuite, elle est partie en Italie et elle a assisté Sören Van Laer à l’occasion de Fleuramour où ils ont donné un démo floral. Ophélie et son coach Sören participent à EuroSkills, du 26 au 28 septembre en Hongrie.

 

Comment avez-vous fait la connaissance de Sören Van Laer, le médaillé d’argent au championnat europeén des jeunes fleuristes ?

Ophélie Depotter : « Avant d’ouvrir mon magasin, je participais à des concours tels que Fleuramour à Alden Biesen et à Bruges. C’est là que je l’ai rencontré, lors d’épreuves réservées aux étudiants. Lors des présélections et de la finale pour EuroSkills, j’ai été élue pour représenter la Belgique à Budapest. (Kévin Billard représente la France.) J’ai été la première sélectionnée par les trois candidats pour représenter notre pays, mais c’était loin d’être évident. Après un stage à Nice, où nous avons décoré la petite ville de Falicon, j’ai été définitivement retenue pour partir à Budapest. C’est une opportunité incroyable ! Ensuite, plusieurs portes s’ouvriront à moi. »

Comment expliquez-vous votre succès ?

« Je suis avide de connaissances et j’aime mon métier. En plus, je suis ouverte aux nouvelles expériences et je suis volontaire. Il est important de participer à des événements parce que cela permet d’apprendre à maîtriser de nouvelles techniques et à acquérir beaucoup d’expérience et d’idées nouvelles. »

PÈRE FLORAL

Quel est le rôle de Sören Van Laer ? « Sören est mon coach. Je peux m’adresser à lui à tout moment pendant le concours. C’est mon “père floral”. Il me forme. Parfois, il vient ici pour m’apprendre certaines techniques. Il essaie d’être le plus présent possible pour me préparer à gagner une médaille. »

Vous y allez bien sûr pour la médaille d’or ?

« Évidemment ! C’est notre objectif. Mais même si nous ne la décrochons pas, c’est déjà très chouette d’arriver si loin ! »

Tout va très vite pour vous !

« En effet ! C’est l’année de ma grande percée. L’année au cours de laquelle tout arrive. Je ne dois pas rater le coche. Il y a tellement d’opportunités sur mon chemin. Je dois saisir ces occasions à deux mains. »

SES AMBITIONS

Quelles sont vos ambitions?

« Ma plus grande ambition pour le moment, c’est bien sûr de gagner. Par ailleurs, j’aime participer à des événements. Le design floral est ma passion. Je pense qu’il est important de me surpasser et de continuer à grandir entre les fleurs. »

« Mon magasin assure les rentrées d’argent et la participation à des concours et événements me confère l’expérience requise. D’une part, c’est chouette d’avoir son propre magasin et son propre univers créatif, mais d’un autre côté, j’adore les missions de grande envergure, comme les grandes installations, les grandes compositions et les voyages. Je fais volontiers les petits bouquets commerciaux, mais si on me laisse choisir, je prends les plus gros travaux. »

Texte : Ingrid Allaerts

Photographie : Joris Luyten


 

Nom : Ophélie Depotter

Date de naissance : 30/12/1995

Boutique : Ofleurs à Couvin (province de Namur, Belgique)

Caractère : Ophélie est très passionnée et a une grande soif d’apprendre. Son plus gros défaut est le stress, bien que celui-ci puisse être positif. Il est parfois difficile d’organiser correctement la gestion du magasin et la participation à des événements. Ophélie est toujours sous pression, car elle est perfectionniste. « Heureusement, le stress peut aussi être très positif, car il stimule », explique Ophélie.

Hobbies : « Les fleurs sont mon passe-temps et tout tourne autour d’elles ». Fleur préférée : Ophélie aime la saison des tulipes. « Malheureusement, cette saison est beaucoup trop courte. C’est une fleur que vous voyez vivre. Vous la voyez pousser dans un vase. Bien sûr, c’est la nature qui vit, qui respire, qui bouge ».


 

 OFLEURS

  • Route Charlemagne 41b
  • 5660 Couvin (B)
  • +32 (0)471 47 34 20
  • www.ofleurs.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *