Décembre: L’Orchidée Phalaenopsis

La silhouette longiligne, le style épuré zen et l’élégance de cette orchidée apportent style et raffinement à tous les intérieurs. Avec ses fines tiges, ses feuilles symétriques et ses fleurs papillon, le Phalaenopsis fait l’unanimité ! Une star est née…

Existant en violet, rose, saumon, blanc, jaune et même un bleu obtenu par coloration, les fleurs peuvent présenter sur leurs pétales d’incroyables dessins, linéaires, tachetés, que l’on croirait faits à la main. Pour vivre heureux et longtemps, le Phalaenopsis a quelques secrets : il lui faut un endroit clair, mais sans soleil direct d’avril à octobre.

Advertising
 

Si les racines visibles deviennent blanchâtres, l’orchidée a besoin de s’hydrater. L’idéal est de plonger la plante (et son pot) dans de l’eau douce (eau de pluie) de température ambiante, pour que les racines puissent s’engorger. 10 minutes environ tous les 8 à 10 jours : cette plante le vaut bien !

Afin de faire refleurir le Phalaenopsis, il suffit de couper la hampe après la floraison au-dessus du deuxième œil. La plante aura besoin d’un repos de 2 mois environ dans un endroit plus frais, avec un arrosage réduit. Elle reproduira une hampe, un signe qu’elle peut être réinstallée sur son podium pour se déployer !

Advertising
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *