Une dame toujours à la recherche

Anticonventionnelle ! C’est le terme qui convient le mieux pour décrire Sofie Leysen, alias Madam Toertjes. Souvent, on la compare aussi à « un coquelicot sauvage rouge pétant qui transforme une morne prairie en véritable terrain de jeu pour papillons et abeilles ». Le nom de « Madam Toertjes » en dit déjà long sur sa créativité sans limites. Son enseigne arrache aussi un sourire à ceux qui passent devant son magasin. Alors que le centre-ville d’Anvers est encore plongé dans l’ambiance de Noël, le magasin éphémère de Sofie, à Mercado, est déjà tourné vers la Saint-Valentin.

3 x Madam Toertjes
Madam Toertjes travaille dans trois domaines. « Vous avez pour commencer une Madam Toertjes “Événements” qui s’occupe des festivités autour de la naissance d’un enfant, des mariages et des fêtes de jardin. Quand le client veut que tout se déroule convenablement, il peut aussi s’adresser à moi pour l’organisation du début jusqu’à la fin, en plus de la décoration florale », explique Sofie. « Il y a ensuite une Madam Toertjes “Boxes” où je propose des boîtes qui contiennent tout ce dont le client a besoin pour décorer ses fêtes, y compris un dépliant expliquant comment bien décorer. Notre Christmas Box pour la Noël, par exemple, contenait des fleurs, des plantes exceptionnelles et des vases adaptés. On y trouvait également des bougies pour donner un peu de chaleur. Enfin, il y a la Madam Toertjes “Flower Injection”. Cette formule permet au client d’aller chercher un bouquet dans un des points d’enlèvement déterminés soit une seule fois, soit plusieurs fois si vous disposez d’un abonnement ».

Advertising
 

Toujours à la recherche
Ces dernières années, Sofie a suivi des chemins professionnels très divergents. « J’ai commencé par l’école d’hôtellerie. J’ai ensuite suivi une formation d’institutrice gardienne et enfin une formation de pédicure. Autrement dit, j’ai dû chercher pour trouver ma voie. Mais toute petite déjà, mon cœur oscillait entre deux passions : les fleurs et les fêtes. Voilà pourquoi, j’ai rajouté à mon parcours une formation en cours du soir pour devenir fleuriste. Maintenant, je continue à chercher, mais n’est-ce pas en forgeant qu’on devient forgeron ? ».

Et la lumière fut
C’est fortuitement que Sofie s’est vue investie du rôle de Madam Toertjes. « J’ai travaillé très longtemps dans l’horeca en tant que maîtresse de salle. J’étais chargée d’organiser les fêtes. J’ai en outre toujours travaillé avec des fleurs, ce qui me plaisait énormément. Organiser une fête de A-Z, c’est mon truc, ma passion » explique Sofie. « Alors, lorsqu’une personne m’a demandé un jour d’organiser sa fête de mariage et de la décorer, j’étais au comble de la joie. C’est ainsi que, de manière très impulsive, je suis devenue Madam Toertjes en avril 2016 ».

Advertising
 

Et l’avenir ?
Comment voit-elle son avenir ? « Mon plus grand rêve, c’est d’exploiter une salle de fête dans laquelle j’aimerais également tenir des ateliers, vendre des fleurs, organiser des fêtes, pour ne citer que quelques exemples. Ouvrir un magasin de fleurs à proprement parler ? Ce n’est pas pour moi », conclut Sofie. « Les fleurs sont très chères à l’achat et je trouve qu’il n’est pas évident de présenter un produit vivant dans un délai restreint ».

Hola, (super) Mercado
« Je n’ai donc pas de magasin, mais je voulais tester le concept via un magasin éphémère. Et voilà, ici nous sommes dans mon magasin éphémère à Mercado », explique Sofie. « Depuis le 15 octobre, je m’y trouve tous les vendredis, samedis et dimanches. En dehors de bouquets, je vends aussi des plantes et au moment des fêtes, je vends aussi des couronnes. Les cactus ont surtout beaucoup de succès. J’ai signé un bail de trois mois, mais il se peut que je reste un peu plus longtemps en fonction de l’évolution des affaires. C’est très difficile à estimer. C’est pour cette raison que j’ai beaucoup d’admiration pour les fleuristes qui exploitent leur propre magasin. Je ne comprends pas comment ils réussissent ».

Advertising
 

Gypsophile nonchalante
Selon ses propres dires, c’est avec la gypsophile de couleur que Sofie travaille le mieux. « Les clients apprécient cette fleur très particulière. Je l’utilise en été dans des tons rose et jaune et en hiver, dans les tons argent et doré. La gypsophile est ma favorite, mais en réalité je travaille volontiers avec toutes les fleurs ». Lorsqu’on lui demande comment elle décrirait son style, elle a directement une réponse toute prête. « Simple et nonchalant. Pas de sophistication ».

Spécial Saint-Valentin
Sous la devise « Avec Madam Toertjes, décorez votre table et votre partenaire ! », Sofie s’est mise à composer des paquets-cadeaux pour la Saint-Valentin et à les tester. « Ces paquets-cadeaux contenaient un petit mouchoir et un sachet de fleurs », indique-t-elle. Madam Toertjes a trois sortes d’expérience à offrir à la Saint-Valentin :

Samantha : pour les fans du programme « Sex and the city », la légendaire Samantha n’a pas besoin d’explication. Nous n’en disons pas plus. Passez à la vitesse supérieure et chauffez votre Valentin  ! Ouvrez à vos propres risques. 
Audrey Hepburn : des déclarations d’amour mielleuses, des soupirs romantiques et des gestes tendres. Dans cette formule, tout tourne autour du romantisme à l’état pur et sans censure.
Bridget Jones : les cœurs solitaires ne sont pas oubliés ; « Single and fabulous » est la phrase d’accroche de cette formule. La femme célibataire émancipée achète simplement un paquet pour se faire plaisir pour la Saint-Valentin, fleurs incluses.

Info – bymadamtoertjes.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *