Isabelle: “Croyez en vos rêves !”

C’est un bon conseil que nous donne Isabelle, mais pas seulement ! En effet, Isabelle est la preuve vivante que les rêves peuvent devenir réalité ! Avec son magasin de fleurs « Au Gré du Vent », situé à Beuzet, Isabelle a concrétisé un rêve et en a fait un véritable succès. Dans son magasin, elle peut enfin laisser libre cours à ses talents artistiques, chérir les fleurs qu’elle aime tant et apprécier la chaleur du contact avec la clientèle.

Traverser la frontière linguistique de la Belgique, c’est toujours un peu voyager. Cette alternance de paysages ouverts à perte de vue le long d’une voie à grande fréquentation, quel changement par rapport au plat pays ! Lorsqu’il Vente, l’absence de maisons permet à Éole de souffler au gré de sa fantaisie balayant les champs et les prairies de son souffle tantôt puissant, tantôt caressant. Ce n’est donc pas par hasard qu’Isabelle a baptisé sa boutique « Au Gré du Vent ». Cette dénomination poétique est d’ailleurs un peu aussi le reflet de sa propre histoire.

Artistique
Ses parents auraient aimé que leur fille étudie les langues. Isabelle, pour sa part, rêvait d’être une artiste et de suivre une formation en dessin. Elle n’a jamais perdu son côté artistique et lorsque ses enfants ont été suffisamment grands, elle a osé sauter le pas. C’est en 2007 qu’Isabelle a ouvert son magasin de fleurs, en partant de rien, avec l’appui de son mari et de ses enfants. « À la fin de mes études, j’ai immédiatement trouvé un emploi de secrétaire de direction, mais je n’ai jamais abandonné mes rêves artistiques. J’ai eu l’occasion de suivre un atelier d’art floral et là, j’ai été contaminée par le virus ! J’ai alors suivi une formation d’un an à Namur. Par la suite, j’ai fait la connaissance d’une fleuriste, qui s’appelle aussi Isabelle. C’est elle qui m’a tout appris. Nous sommes tout de suite devenues les meilleures amies du monde et elle vient régulièrement à organiser des ateliers chez moi. Elle m’a encouragée à faire le grand saut en laissant derrière moi un emploi sûr et confortable », raconte Isabelle.

Advertising
 

Coutellerie
La première année, Isabelle a travaillé dans son garage où elle s’est fait ses premières armes jusqu’au moment où elle a rencontré le propriétaire du bien qu’elle occupe aujourd’hui. « Au Gré du Vent » se situe sur la chaussée de Namur, mieux connue sous le nom de Nationale 4, à Beuzet (Gembloux). Cette artère est très fréquentée par les voitures qui y défilent à grande vitesse. Jadis, le bien était occupé pour moitié par une coutellerie et pour moitié par un studio qu’Isabelle a pu louer. Gembloux est le berceau de la coutellerie. En 2009, le coutelier a cessé ses activités, et Isabelle a eu l’occasion d’acheter l’ensemble de l’immeuble et d’y étendre son activité. Les deux portes ont été réduites à une seule porte d’entrée, laissant plus de place et d’espace pour y organiser des étalages captivants qui attirent le chaland. Le parking gratuit devant la porte est un atout supplémentaire, car ailleurs, dans le centre de Gembloux, le stationnement est payant.

Ces dernières années, Isabelle est de plus en plus active dans le segment des occasions spéciales telles que les mariages. Sa réputation est telle que les futurs couples viennent d’un rayon de 60 km autour de Gembloux pour lui confier la décoration de leur mariage. « Je suis très intuitive et je comprends directement ce que les clients attendent. Nous parlons très vite le même langage. Mon atelier est une mine d’or pour la décoration. On y trouve de tout. Je m’occupe de la décoration complète des lieux de festivités et veille à former un ensemble harmonieux », explique Isabelle.

Pétales de rose
Isabelle propose un concept unique pour la Belgique : un procédé permettant de conserver les pétales de rose à la perfection. Les pétales sont livrés dans des boîtes et se conservent pendant une semaine au frigo. Les pétales de rose peuvent être utilisés pour tous les moments de la vie tels que les mariages et les naissances. Les pétales frais ornent la table de fête ou sont lancés sur les mariés, sous les applaudissements, à la sortie de l’église. Pour éviter le stress qui accompagne l’organisation de fêtes, les pétales de rose peuvent être commandés au préalable et conservés dans le propre frigo. Isabelle veille à la qualité du produit : chaque pétale passe par ses mains et est trié soigneusement. Les boîtes peuvent être commandées en ligne.

Advertising
 


Naturel
Le site web « Au Gré du Vent » est très complet. On y trouve notamment de superbes photos qui ont été réalisées par une équipe d’artistes dont Isabelle fait partie. Cette équipe se compose d’un photographe, d’un maquilleur, d’un coiffeur, d’un modèle et d’Isabelle pour les décorations florales. Dans ce travail, son talent artistique s’exprime à la perfection. Elle y met toute son âme, ce qui contribue à sublimer son œuvre. Son style très naturel est un mélange de contemporain et de classique. « Certains me disent éclectique, car je m’adapte aux souhaits de mes clients ».

La palette de couleurs pour Pâques est très sobre, alliant essentiellement le beige au blanc et aux tons pastel. Isabelle est très sélective dans le choix de ses fournisseurs et veille aussi à ce que la partie décoration ne soit pas trop imposante. Elle donne la préférence aux fabricants et entreprises belges. Ainsi trouve-t-on dans sa boutique des bougies artisanales Eliot & Lila et une collection de foulards. Le principal reste cependant les fleurs et les faits main créations florales. Mais cela n’aurait aucun sens non plus d’abandonner la partie décoration, car les clients sont demandeurs. Isabelle essaie de donner une plus-value aux objets qu’elle vend. Ainsi, elle transforme un cadre en ouvrage floral ou bien elle drape une bouteille de vin avec une jolie orchidée. Un négociant en vin a, d’ailleurs, baptisé son vin au nom de la boutique : « Au Gré du Vent », en pur hasard.

Advertising
 

Matériaux
Isabelle tire son inspiration essentiellement des matériaux. La visite d’événements sans lien direct avec le secteur floral, comme la foire Bois & Habitat, par exemple, lui donne d’innombrables idées. Il y a tant de choses qui l’inspirent qu’elle consacre 7 jours sur 7 à sa passion. On peut voir dans son atelier des palettes de petites boîtes pleines de mousse, de rubans et de matériau séché. C’est ici aussi que se déroulent les ateliers organisés par son amie et mentor.

« Dans cette profession, il est très important d’avoir sa propre identité et sa propre signature. Voilà pourquoi il faut se remettre en question et oser innover, participer de temps en temps à des formations ou un shooting photographique, par exemple. Je collabore volontiers et je donne mon avis. Cela me fait plaisir de collaborer avec d’autres artistes. Pour rien au monde, je ne voudrais revenir à mon ancienne vie ».

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *