Bricoler avec des matières végétales

Fleur@Home fleuriste Rita Van Gansbeke trouve son inspiration dans le monde qui l’entoure, mais surtout dans la nature elle-même. Fleurs, feuilles, cosses, branches, etc. nourrissent son imagination. Je cherche des éléments dans la nature et je les utilise avec des fleurs pour en faire une combinaison qui sort du lot.

Qu’appréciez-vous en automne ?

« Les couleurs et les odeurs ! Pour moi, c’est vraiment génial. Et si le soleil est toujours là, cela complète le tableau. J’adore tout particulièrement les nuances de couleurs. En cette saison, la nature me plaît encore plus. »

Rita Van Gansbeke

Avec quels matériaux issus de la nature travaillez-vous cette saison ?

« Pour moi, cet automne est dédié au platane, un arbre qui garde longtemps ses feuilles. Dans l’édition spéciale Automne de Fleur@Home, je réalise une création à partir d’un disque de bois de l’arbre garni de pétioles de platane et de belles orchidées logées entre les pétioles. C’est une création avec de belles couleurs d’automne. Si vous voulez utiliser cette création pour Noël, vous pouvez peindre les fourreaux (extrémité des pétioles) en couleur dorée, à la bombe, et ajouter quelques LED. Ensuite, vous ajoutez de petites perles pour finir l’ensemble. »

Dans le nouveau numéro de Fleur@Home, nous trouvons encore plus de créations automnales uniques signées Rita Van Gansbeke. Quel est votre préférée ?

« Pour moi, c’est la création avec les cosses dansantes. C’est un véritable chef d’œuvre, peut-être même la création la plus réussie de ma carrière ! Elle a déjà été montrée au monde entier, car je l’ai tout d’abord réalisée pour Fleuramour à Alden-Biesen. Maintenant, j’aimerais qu’elle figure parmi les créations présentées par « International Floral Art 2020/2021 », le nouvel ouvrage publié par la Stichting Kunstboek (ndlr : un ouvrage publié tous les deux ans qui présente l’état de l’art du design floral). Je n’en saurai plus à ce sujet que l’année prochaine.

Les étudiants et les amateurs aiment beaucoup le duo de couronnes de jute dans des cadres en bois. C’est une création durable qui peut être accrochée dans le salon pendant plusieurs années, ce qui est également important. »

Comment vous est venue l’idée des cosses dansantes ?

« Pour moi, les meilleures créations sont spontanées. Depuis des années, j’ai des glycines dans mon jardin. L’année dernière, de nombreuses cosses s’y sont accrochées. Et dans un grand nombre de ces cosses, on reconnaissait la forme du corps féminin. J’ai donc cueilli ces cosses, je me suis rendue dans mon atelier et j’ai commencé à travailler avec les matériaux que j’avais encore à disposition. Avec du fil à tiger, j’ai ajouté de petits pieds aux cosses. À partir du moment où vous donnez des pieds à quelque chose, vous l’humanisez. J’ai ensuite fabriqué des chapeaux en papier en forme de fleur. Et là, ça y était… l’idée était née ! Cette année, j’ai eu à nouveau une autre riche récolte et j’ai recommencé à travailler. »

Peut-on dire que la nature est votre plus grande source d’inspiration ?

« Bien sûr, je suis une paysanne et mes parents étaient fleuristes. L’horticulture, telle qu’on la connaît aujourd’hui, n’existait pas vraiment à l’époque. Ma mère remplissait les bacs de fleurs avec les bonnes combinaisons et faisait de belles créations pour la Toussaint avec des matériaux naturels. La nature a beaucoup à offrir. De plus, je n’ai pas de magasin garni de masses de fleurs. Je cherche donc des éléments dans la nature et je les utilise avec des fleurs pour en faire une combinaison qui sort du lot. »

Merci pour cet agréable entretien, Rita.

www.plantaardigbeschouwd.be


>> Commandez Fleur@Home Spécial Automne dans la librairie de FLEUR !

Avec dans ce numéro plus de 70 idées florales pour l’automne, l’hiver et Noël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :