“Bouquet champêtre représente 50% du chiffre d’affaires”

Les bouquets champêtres sont une tendance. Jeune fleuriste, Seppe De Bie, de Lille (B) s’est même spécialisé dans la fabrication de tels bouquets.

Advertising
 

Seppe De Bie

CETTE TENDANCE TROUVE-T-ELLE UN ÉCHO CHEZ VOS CLIENTS ?
Seppe De Bie, du magasin Bloemen Amaryllis de Lille (B) : « Il a fallu plusieurs années avant que mes clients s’y ouvrent. Au début, les bouquets champêtres n’attiraient pas trop. Les clients ne les comprenaient pas du tout et ne pouvaient pas non plus les apprécier. Petit à petit, cela a changé. L’histoire de Bloomon a joué un rôle à cet égard. Contrairement à de nombreux fleuristes, j’apprécie le petit coup de pouce que Bloomon m’a donné. »

POUR VOS COLLÈGUES FLEURISTES, UN BOUQUET CHAMPÊTRE NE RESPECTE PAS LES RÈGLES DE FABRICATION D’UN BOUQUET.
« C’est ce qu’ils pensent, mais ils se trompent. Un bouquet champêtre

Advertising
 

doit être lié comme une gerbe de froments. Il y a toute une technique à respecter. Chez Bloomon, vous voyez les tiges en vrac dans un vase. Ce côté lâche et désinvolte, c’est ce que les gens aiment et ont appris à apprécier. J’essaie aussi de faire entrer l’artisanat dans mes bouquets champêtres. Je pense que c’est important. C’est aussi un métier. Ne vous méprenez pas. Cela semble facile, mais ce n’est absolument pas le cas. »

Advertising
 

VOUS FAITES DES BOUQUETS CHAMPÊTRES, MAIS AUSSI DES BOUQUETS CLASSIQUES, N’EST-CE PAS ?
« Oui. Les bouquets classiques ont toujours leur place dans l’assortiment. Notre magasin se situe le long d’une voie d’accès très fréquentée. Les clients entrent et sortent rapidement pour acheter un bouquet. Nous avons toujours une douzaine de bouquets classiques prêts. Cela représente encore une grande partie de notre chiffre d’affaires. Mais si cela ne dépendait que de moi, je me consacrerais exclusivement aux bouquets champêtres.

QUEL POURCENTAGE DE VOTRE CHIFFRE D’AFFAIRES REPRÉSENTENT LES BOUQUETS CHAMPÊTRES ?
« Le rapport est d’environ 50-50, mais il faut absolument faire pencher la balance en faveur des bouquets champêtres. Bien sûr, il faut aussi penser en termes économiques et les bouquets classiques sont faciles à préparer. Nous essayons de rendre nos bouquets classiques aussi attrayants que possible, par exemple, en choisissant des combinaisons de couleurs surprenantes. »

 

Seppe De Bie – Bloemen Amaryllis à Lille

UN BOUQUET CLASSIQUE EST-IL PLUS FACILE À RÉALISER QU’UN BOUQUET CHAMPÊTRE ?
« Un bouquet classique reste la base et doit être techniquement bien fait. Dans un bouquet classique, les fleurs sont toutes à la même hauteur et montrent un joli arrondi dans la partie supérieure. Nous jouons avec cela, ainsi qu’avec d’autres règles telles que l’utilisation d’un nombre impair de fleurs. Dans les bouquets champêtres, nous ne respectons pas cela. Nous prenons les fleurs, les couleurs et les nombres que nous aimons pour ce bouquet spécifique et parfaitement réalisé. »

 

COMPRENEZ-VOUS LA RÉSISTANCE DES FLEURISTES FACE AUX BOUTIQUES EN LIGNE ?
« Je peux la comprendre, car vous n’y voyez plus l’artisanat qui se cacher derrière la fabrication d’un bouquet. Vous recevez des fleurs dans une boîte et les “clients” doivent les disposer eux-mêmes dans un vase. Cela est préjudiciable à notre métier. Mais, cela ne m’empêche pas de dormir. Les affaires sont très bonnes actuellement. Je n’ai pas le temps de m’inquiéter. Je remarque que les gens essaient parfois de composer leur propre bouquet, mais qu’ils doivent ensuite admettre qu’ils n’y parviennent pas. Cela semble facile, mais ce n’est pas le cas. Il faut réfléchir. La forme doit être bonne et les fleurs doivent être ligaturées en gerbe. Il m’arrive aussi d’être un peu reconnaissant envers Bloomon, car certains clients entrent dans le magasin et me demandent un bouquet Bloomon. »

LES BOUQUETS CHAMPÊTRES VONT-ILS REMPLACER LES BOUQUETS CLASSIQUES À L’AVENIR ?
« Je pense que oui, mais les bouquets classiques ne disparaîtront jamais complètement. Et ce n’est pas nécessaire non plus. Il y en a pour tous les goûts. Un bouquet champêtre doit aussi se faire dans les 5 à 10 minutes. »

SUIVEZ & AIMEZ SEPPE DE BIE


Photos: Joris Luyten
Texte: Ingrid Allaerts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *