Bilan des implications du Brexit

L’horticulture britannique se trouve actuellement dans une période d’incertitude quant aux implications de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Le Brexit a rapidement entraîné une baisse du taux de change qui devrait en théorie, si la situation se poursuit, conduire à une baisse des importations de fleurs et plantes en provenance de l’Union Européenne et à une hausse de la production nationale. Mais en réalité, le Royaume-Uni a beaucoup perdu de sa production en fleurs coupées et d’autres facteurs, tels que le coût de l’énergie et celui du travail rendent peu probable l’augmentation de la production horticole ornementale sous serre.

Advertising
 

Le Royaume-Uni est le premier client de la France pour les végétaux d’extérieur avec 26 % des exportations françaises (en valeur) de ces produits en 2015 et le troisième client de la France pour les fleurs coupées fraîches avec 17 % des exportations françaises de ces produits.
L’affaiblissement du pound pourrait également se traduire par une perte commerciale pour certains producteurs et exportateurs britanniques de végétaux d’extérieur.

Source: www.valhor.fr

Advertising
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *