Benoît Saint-Amand réalise son rêve

Jeudi 16 avril, Benoît Saint-Amand a reçu, avec Garry Toffin (voir Fleur Magazine du mois d’avril), la médaille du Meilleur Ouvrier de France (MOF). Un titre dont Benoît rêvait depuis vingt ans ! Pour ce fleuriste de talent, le concours, auquel il se préparait depuis trois ans, représentait un défi personnel. Ceci explique son énorme satisfaction lorsqu’il a décroché ce titre.

Le titre de MOF apporte à Benoît non seulement la reconnaissance, mais aussi le prestige. « Depuis l’annonce des résultats, nous recevons des commandes de toutes parts. Certains clients vont jusqu’à parcourir 150 kilomètres pour se rendre à notre boutique de Saint-Pierre-du-Mont dans le but de faire réaliser des compositions florales », se gausse le fleuriste. Mais Benoît garde malgré tout les pieds sur terre. À ses yeux, il est toujours question d’œuvre créative et l’objectif reste de donner le meilleur de soi-même !

Advertising
 

Et il a prouvé qu’il était capable de donner le meilleur de lui-même lors de la finale du MOF ! Pendant trois jours, les participants ont travaillé sur six projets, dont trois pouvaient être préparés à domicile. De son propre aveu, c’est le bouquet à tenir à la main qui lui a posé le plus de problèmes. « Le projet qui me semblait a priori le moins problématique s’est, au bout du compte, révélé le plus difficile ! », confesse Benoît. « La composition de mon bouquet était très variée : tant la longueur que le volume des fleurs étaient totalement différents. Oui, j’ai sué ! », plaisante-t-il. Dans le passé, Benoît a déjà remporté l’Oscar des jeunes fleuristes et a été finaliste de la Coupe de France.

 

Advertising
 

 

Advertising
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *