« C’est pour un bouquet ou pour un canapé ? »

Les « concept stores » poussent comme des champignons. Dans ce genre de magasin, vous n’achetez pas un produit spécifique ; vous achetez un style de vie ! Cette formule est idéale pour accompagner les fleurs et les plantes. La rédaction de FLEUR s’est arrêtée dans le magasin d’articles d’intérieur et de fleurs « Astuce », à Gand. Vous vous asseyez dans les sièges les plus branchés et vous emportez automatiquement un bouquet ou une plante d’intérieur.

CONCEPT SPÉCIAL  

« Un bouquet et un canapé ! ». Chez Astuce, ce genre de commande ne surprend pas. Ce concept de magasin combine le meilleur des deux mondes. Jetez un coup d’œil ! 

Advertising
 

À un moment donné, vous vous promenez dans un magasin de décoration intérieure, assis confortablement dans un canapé et vous avez le choix des articles de décoration intérieure : tables basses, tapis, lampes, bougies, coussins, paniers, etc. L’instant d’après, vous vous promenez dans une jungle urbaine avec des plantes populaires, mais aussi des plantes rares, et un assortiment coloré de fleurs fraîchement coupées.  

Insolite, mais pas aussi étrange qu’il n’y paraît ! 

Advertising
 

Le bâtiment de la gare d’Oostakker-Lourdes, où Astuce s’est récemment installée, n’a rien perdu de son charme. Après sa fermeture en 1984, la gare est restée vide pendant des années jusqu’à ce qu’elle soit entièrement rénovée et utilisée comme lieu pour la tenue d’événements. Autrefois, les pèlerins se rassemblaient ici sur la plateforme après leur visite au lieu de pèlerinage de Notre-Dame de Lourdes.  

DES PROPRIÉTAIRES QUI ONT LE SENS DE L’AVENTURE 

Maxime Koch et Charlotte Dengis (photo ci-dessous), deux trentenaires ambitieux, n’en sont pas à leur coup d’essai avec Astuce. Il y a trois ans, Maxime a ouvert son premier magasin de décoration intérieure à Courtrai. Un peu plus tard, Charlotte a rejoint l’entreprise. « Comme nous sommes tous deux originaires de Gand, nous avons voulu revenir à nos racines pour notre deuxième boutique. La gare est un beau bâtiment. Nous avons été les plus heureux du monde lorsqu’on nous a choisis parmi les nombreux candidats. Le parking gratuit devant la porte est un énorme atout, et tout cela à Gand », déclare Charlotte.   

Advertising
 

Les anciens guichets et la façade de la gare sont un patrimoine protégé. Un maximum d’éléments d’origine a été conservé à l’intérieur, comme le carrelage du hall d’entrée, les guichets et le plancher en bois de l’ancienne salle d’attente des voyageurs de première classe. Le tunnel qui reliait la première et la deuxième plateforme est utilisé comme aire de stockage.   

Astuce combine une partie « décoration d’intérieur » avec un département « fleurs et plantes » avec son propre fleuriste. 


PARTIE 1 |

💐 LE MAGASIN DE FLEURS ET DE PLANTES D’ASTUCE 

Commençons par explorer le département « Fleurs et plantes » d’Astuce. Pour les passants, les grandes vitrines attirent immédiatement le regard. Vous n’avez pas besoin de décoration intérieure ? Pas de problème. La serre dispose d’une entrée distincte pour ceux qui n’ont besoin que de plantes ou de fleurs.  

Pour les dirigeants, lancer un magasin de fleurs était une nouveauté. D’où vous est venue l’idée de vendre des plantes et des fleurs en plus des canapés ?   

« Dans notre magasin de Courtrai, nous vendons également des plantes », explique Charlotte. « Ici, nous avons eu l’idée d’apporter un concept total. Les fleurs sont un beau complément aux canapés et aux plantes. La serre située à côté de la gare nous a semblé être l’endroit idéal pour créer une jungle verte. Avec les fleurs, nous pourrions aussi attirer les gens du coin et décorer la salle d’exposition. Nous n’avons pas réfléchi longtemps à notre idée et nous avons commencé dès que possible. Le magasin venait d’ouvrir et trois semaines plus tard, notre fleuriste a commencé à travailler ». 

La serre est une oasis verte de plantes et de fleurs. Les feuilles vertes brillantes se bousculent devant la vitre pour capter le plus de lumière possible. Ici, le fleuriste Rani Smismans travaille en mettant tout son cœur et toute son âme.

Six mois plus tard, la renommée d’Astuce n’est plus à faire dans le quartier.  

« Les choses ont démarré sur des chapeaux de roue ». Rani, la fleuriste, essaie de suivre le mouvement. « Tous ceux qui vont au parc à conteneurs doivent passer par le magasin. Parfois, les hommes longent rapidement la vitrine, puis font marche arrière pour acheter un bouquet pour leur partenaire. Je trouve ça drôle. J’en profite pour déposer des bouquets tout prêts sur le pas de la porte. Certains clients me confient qu’ils avaient l’habitude de prendre le train ici. D’autres connaissent l’origine du beau carrelage de l’entrée. C’est de la pure nostalgie. J’apprends à connaître le public petit à petit. Au début, je n’avais aucune accroche avec Oostakker. Aujourd’hui, les clients viennent ici parce qu’ils apprécient mon style. Ils optent alors pour un bouquet un peu plus sauvage ou un “specialleke”. Nous avons en effet aussi beaucoup de plantes ou de fleurs spéciales que l’on ne trouve pas partout ». 

Fleuriste Rani Smismans

Rani a commencé à travailler pendant plusieurs années chez VelooFleur à Halle. Au début, elle aidait à livrer les commandes avec les vélos cargos. Par la suite, Rani a pris goût à l’art floral.  

« Ness, de VelooFleur, travaille exclusivement avec des producteurs belges et néerlandais. Les bouquets et les compositions florales sont livrés à son domicile avec son vélo cargo. Pour moi, c’est un exemple et une grande source d’inspiration ». 

Fleuriste Rani Smismans

Rani a toujours eu un penchant pour la créativité et l’utilisation de produits essentiellement bio. Pourtant, elle n’a pas trouvé immédiatement le bon support. Rani a déménagé à Gand et a décidé de suivre une formation auprès de Mil Flores à Sint-Martens-Latem. Toutes les pièces du puzzle se sont ensuite mises en place.  

« J’y ai reçu une belle formation dans un style toutefois bien différent de celui de VelooFleur. J’ai ainsi pu goûter à différents styles. Un ami m’a fait parvenir l’offre d’emploi d’Astuce. Elle tombait à point nommé ! Car à ce moment précis, je recevais de la ville de Gand  une notification m’informant que je ne pouvais pas continuer l’exploitation de mon jardin de cueillette, alors que je travaillais à ce projet depuis le début. Je suis très heureuse de cette opportunité que m’a offerte Astuce ».   

Rani a grandi à Pepingen, près de Halle.  

« Mon père avait une ferme. Nous cultivions nos propres légumes. Semer et planter, transplanter, mettre mes mains dans la terre et attendre anxieusement de voir si ça va marcher… Cela m’a toujours fascinée. L’amour des fleurs est venu un peu plus tard grâce à ma grand-mère wallonne qui avait un fantastique jardin de fleurs. Elle m’a appris, par exemple, à sortir des tubercules de dahlia de terre et à multiplier les plants. Au départ, c’est surtout la culture des fleurs qui m’intéressait. Pendant un certain temps, j’ai caressé l’idée de construire un champ de cueillette sur un terrain vague à Gand. Je voulais revaloriser ce terrain, qui souffrait de décharges sauvages, pour le quartier. Malheureusement, je n’ai pas obtenu les autorisations requises. J’ai gardé toutes les semences. Ce n’est pas perdu, car il est prévu d’aménager un jardin de fleurs entre les plateformes surélevées, peut-être dès l’année prochaine ».  

Le style personnel de Rani était également important pour les propriétaires. 

« J’aime les gens qui sont créatifs et qui veulent aller de l’avant. Peut-être parce que nous sommes nous-mêmes comme ça ! », souligne Charlotte. « Surtout parce que nous sommes très occupés par notre travail. Nous voulions quelqu’un qui tire son plan et qui est autonome. Lorsque nous avons vu les réalisations de Rani, nous avons été immédiatement conquis par son style ».  

« Si quelqu’un vient et demande un bouquet plus classique, je le ferai aussi, bien sûr », ajoute Rani. « Mais le mieux, c’est quand je peux faire mes propres trucs. C’est alors que je fournis le meilleur résultat. J’ai le sentiment que je peux encore faire beaucoup de choses. Il y a un beau bâtiment à décorer, Noël approche. Nous réfléchissons à ce que nous allons faire de la façade. En janvier, ce sera la nouvelle collection d’intérieur qui arrivera, sans oublier les événements pour lesquels je travaille avec un organisateur de mariages ou avec les couples eux-mêmes. Ma première mission a été d’organiser une fête d’anniversaire pour une femme qui ne voulait que des pivoines. Ce sont toutes ces missions différentes qui font l’attraint du métier pour moi  », conclut Rani.   

■ Suivez Astuce Urban Jungle sur Instagram


PARTIE 2 |

🏺 LA BOUTIQUE DE DÉCORATION INTÉRIEURE D’ASTUCE 

Les canapés confortables et abordables se taillent la part du lion dans les boutiques de décoration intérieure. Chaque canapé a un nom et est disponible dans la couleur et le tissu de votre choix. Outre le modèle, vous pouvez également déterminer vous-même le piètement et le confort d’assise. Les tables d’appoint, les coussins, les tapis, les paniers en osier, les vases et les pots constituent un complément attrayant.

« Tout à prix abordable est le fil conducteur de notre concept », explique Charlotte. « Aujourd’hui, on n’achète plus un canapé pour toute la vie. Après dix ans, vous aurez peut-être envie d’essayer un autre style ou les enfants auront peut-être grandi entre-temps. Les gens viennent souvent ici pour choisir un canapé abordable pour leur résidence secondaire ou pour leur poolhouse ».  

« Ou bien ils veulent une plante qui s’harmonise parfaitement avec elle. Pour chaque maison, pour chaque pièce, il y a une plante qui peut y être heureuse et j’aide les gens à y parvenir », ajoute Rani.  

Dans la première pièce au carrelage authentique, Charlotte a choisi un canapé épuré, un modèle bloc de couleur neutre et agrémenté de coussins. Les coussins créent une atmosphère chaleureuse, tandis que le canapé reste élégant et semble flotter grâce à son piètement invisible. La lampe suspendue Vertigo de Petite Friture attire le regard dès l’entrée dans la pièce.  

La lampe suspendue Vertigo de Petite Friture attire le regard lorsque vous entrez dans cette pièce.
La lampe suspendue Vertigo de Petite Friture attire le regard lorsque vous entrez dans cette pièce.

Dans la pièce suivante, l’ancienne salle d’attente des voyageurs de première classe, on observe un parquet en bois et un mur en bois avec des vitres d’origine. Ici, l’équipe a opté pour une ambiance plus rurale avec des tons de terre, des paniers et des tapis.    

Derrière le bâtiment de la gare, une grande terrasse permet d’installer la collection de meubles d’extérieur. L’idée est de vendre ici de petits objets d’extérieur, comme de petites tables avec des plateaux en terre cuite, des lampes d’extérieur sympas, des coussins de siège et des chaises en rotin pour l’extérieur.   

« Ici, on ne mise pas sur la table à manger et les chaises classiques. Nous avons des canapés pour l’extérieur parce que nous voulons aussi étendre notre “concept de canapé” à l’extérieur. Les tables en terre cuite se sont bien vendues. Elles créent une sorte de sensation de bistrot. En fonction de la position du soleil, vous pouvez aisément déplacer les tables dans votre jardin. »  

Visitez le site web d’ Astuce

Suivez Astuce Urban Jungle sur Instagram | Suivez Astuce Interior sur Instagram


Texte : Ingrid Allaerts  

Photographie : Joris Luyten  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *