Fleurdeco : un changement d’orientation réussi

De l’artiste au fleuriste, c’était une évidence pour Jan. Dans son magasin de fleurs « Fleurdeco » à Lierre, il présente des bouquets et des compositions raffinés et conseille les clients en coloris et aménagement d’intérieur. Il combine ainsi le meilleur des deux mondes.

En juin dernier, Jan a démarré son propre magasin de fleurs, Fleurdeco à Lierre. Après avoir travaillé seize ans en tant que peintre dans une affaire familiale, il voulait faire quelque chose de tout à fait différent. Jan a toujours été passionné par les fleurs et il se rendait souvent chez le fleuriste pour y acheter des fleurs ou réaliser lui-même des compositions. Il a suivi une formation de fleuriste auprès de Syntra à Anvers, ce qui lui a tout de suite ouvert les yeux : pour lui, c’était une évidence, en tant que fleuriste, il pourrait exercer sa créativité. Dans son autre profession, ses talents étaient plutôt inutilisés. Ici, il peut combiner le meilleur des deux mondes.

Mais comment ouvrir son propre magasin de fleurs en partant de rien ? Il faut, pour y parvenir, une bonne dose d’audace. Jan a bien réfléchi. Armé d’une farde remplie de photographies, il est allé prospecter auprès d’entreprises de pompes funèbres afin de connaître la demande du moment. Cette opération lui a permis de nouer un réseau et d’aboutir à Lierre où il s’est mis à la recherche d’un immeuble approprié.

Fleur Créatif_ spring edition 2018_ the world of flowers... L'ACCÈS À LA TOTALITÉ DE L'ARTICLE EST PROTEGÉ
 J'ai un abonnement à Fleur Creatif et un compte à mon actif.Identfiez-vous
• Je suis abonné au magazine, mais je n'ai pas de compte sur le site.Créer un compte
• J'ai un abonnement et je n'arrive pas à me connecter. Aidez-moi
Je m'abonne et reçois accès au site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :